Election américaine 2020 : Les machines à voter sont vulnérables, selon des hackers

PIRATAGE Des hackers ont relevé que les mots de passe et le cryptage de ces machines étaient de mauvaise qualité

20 Minutes avec agence

— 

Une machine à voter dans le comté de Fairfax, en Virginie.
Une machine à voter dans le comté de Fairfax, en Virginie. — J.ERNST

Alors que les élections présidentielles américaines auront lieu le 3 novembre 2020, la fiabilité des machines à voter est pointée du doigt. Plusieurs hackers sont parvenus à démontrer la faiblesse des mots de passe ou encore du cryptage de ces appareils destinés au vote électronique, rapporte un article d’Engadget relayé ce dimanche par Presse-Citron.

Les résultats des tests menés par ces pirates informatiques ont été présentés à Washington. Et leurs conclusions sont sans appel : ces machines à voter sont très vulnérables. Les hackers n’ont eu aucun mal à s’infiltrer à l’intérieur du mécanisme à distance pour en prendre le contrôle. L’un d’eux a même réussi à transformer une machine à voter en jukebox.

Un justificatif papier du vote ?

Face à cette situation, un groupe de hackers éthiques estime qu’il est nécessaire de réaliser un audit pour trouver des solutions qui permettront de minimiser les risques de piratage. Dans le même temps, ce groupe souhaite que ces machines puissent délivrer un justificatif papier du vote afin de permettre des contrôles post-électoraux en cas de litige sur le résultat de l’élection.

De leur côté, les républicains ont promis d’allouer une enveloppe de 250 millions de dollars pour tenter de renforcer la sécurité des appareils. Une somme qui semble insuffisante pour les démocrates qui demandent que 600 millions de dollars soient débloqués.