iPhone 11 contre Pixel 4, gros match attendu le 15 octobre

TECHNOLOGIE Google a officialisé son événement de rentrée et va innover avec une puce radar permettant un contrôle gestuel sans devoir toucher l'écran du smartphone

P.B. avec AFP

— 

Attendu en octobre 2019, le Pixel 4 de Google embarquera notamment une puce radar.
Attendu en octobre 2019, le Pixel 4 de Google embarquera notamment une puce radar. — GOOGLE

Après Apple, c’est au tour de Google. Le géant californien va présenter sa nouvelle gamme de produits, dont devrait faire partie son nouveau smartphone, le Pixel 4, lors d’un événement le mois prochain à New York, a-t-il annoncé lundi. Dans une invitation, le géant de la Silicon Valley convie les médias à « venir voir quelques nouveautés faites par Google le 15 octobre ».

Le produit phare de cet événement sera le Pixel 4, que Google a – fait plutôt rare – déjà officialisé. L’entreprise a surtout fait du teasing d’une nouvelle technologie qui permet, via la puce radar, de contrôler le smartphone avec des gestes sans toucher l’écran. Les précédentes tentatives, de LG, notamment, tenaient surtout du gimmick. Mais cette technologie, que Google avait présenté à l’état de prototype (Project Soli) en 2015 était à l’époque bluffante par sa précision – permettant par exemple de faire défiler une page en frottant son pouce et son index – et son absence de lag.

Un nouveau PC portable attendu

Comme l’iPhone, le Pixel 4 pourra être déverrouillé grâce à la reconnaissance faciale, mais les données personnelles collectées pour cette fonction ne seront pas transmises à d’autres services de Google. Et après avoir misé sur la photographie « computationnelle » en s’appuyant sur l’intelligence artificielle, l’entreprise va cette fois ajouter un second capteur pour le mode portrait.

D’autres produits, dont le successeur de l’ordinateur portable PixelBook lancé en 2017, pourraient également faire partie des nouveautés. L’annonce de Google intervient alors que son rival Apple a dévoilé mardi dernier un iPhone 11 misant gros sur la photo. Le match promet.