Amazon: Des produits vendus 95 dollars au lieu de 13.000 après un bug lors du «Prime Day»

OUPS Plusieurs articles du rayon photographie ont été proposés au tarif unique de 94,48 dollars sur le site marchand

20 Minutes avec agence

— 

Amazon, illustration
Amazon, illustration — Yichuan Cao/Sipa USA/SIPA

Le site Internet d’Amazon a connu un dysfonctionnement qui a bien profité à certains clients lors des « Prime Days ». Le géant de l’e-commerce a ainsi proposé par erreur des prix anormalement bas sur plusieurs articles. Lundi et mardi derniers, dates des promotions réservées aux abonnés au service Prime, il était possible d’acheter du matériel photographique au prix unique de 94,48 dollars (soit environ 84 euros), rapporte Gizmodo.

Parmi les produits concernés figuraient un appareil photo Sony et son objectif à 550 dollars (490 euros), un télescope qui vaut habituellement 3.000 dollars (2.675 euros) ou encore un téléobjectif normalement commercialisé 13.000 dollars (un peu plus de 11.500 euros).

Des produits en rupture de stocks

Sur ce dernier article, c’est une réduction de 99,3 % qui a été appliquée après le bug informatique. La nouvelle de ces tarifs inespérés s’est vite répandue sur la toile et les Internautes sont nombreux à avoir cherché à en profiter. Certaines marchandises se sont donc rapidement retrouvées en rupture de stock.

Certains acheteurs ayant réussi à valider leurs transactions ont ensuite été rattrapés par l’angoisse, se demandant si Amazon n’allait pas envoyer les achats mais facturer le prix réel des objets. Ou tout simplement si les marchandises bradées allaient bel et bien être expédiées.

Certains achats confirmés

Gizmodo indique que certaines commandes ont bien été annulées par la firme de Jeff Bezos. Mais de nombreuses autres ont été confirmées, racontent des clients sur différents forums. Les objets en question sont indiqués comme étant en cours de livraison et certains ont même déjà été livrés à leurs acheteurs.

Amazon a réalisé d’impressionnants volumes de vente à l’occasion des « Prime Days » 2019. La société a annoncé avoir vendu 175 millions d’articles dans 18 pays.