VIDEO. Soldes d'été: Quelles sont les règles à connaître?

ARGENT A compter de ce mercredi et jusqu’au 6 août, ont lieu les traditionnels soldes d’été. Une période encadrée par la loi, pour protéger le consommateur et éviter les arnaques

Romarik Le Dourneuf

— 

Le commerçant a obligation de respecter les promotions affichées
Le commerçant a obligation de respecter les promotions affichées — V.Wartner
  • Les soldes se déroulent du 26 juin au 6 août. Des dates communes à toute la France, à l’exception de certaines zones touristiques, frontalières et en outre-mer.
  • Hormis le délai de rétractation, les règles sont les mêmes sur Internet et en magasin.
  • Le commerçant ne peut refuser un retour pour vice caché et doit appliquer la garantie légale.

Les soldes, c’est comme Koh-Lanta : une multitude d’épreuves avant de toucher au Graal. A partir de mercredi et pendant six semaines, les commerçants en magasin et sur Internet pourront brader leurs invendus. C’est la dernière fois que les soldes auront ce format, puisqu’elles seront réduites à 4 semaines à compter du 1er septembre prochain.

Les Français ont prévu de dépenser en moyenne 200 euros pendant cette période, selon un sondage IFOP pour le site Spartoo. Mais si les prix fondent, la loi ne disparaît pas. C’est pourquoi, dans cette chasse aux bonnes affaires, il est important de bien connaître ses droits et les devoirs des commerçants avant de se lancer.

 

Des règles à respecter

 

Globalement, seules quelques entorses aux règlements font leur apparition pendant les soldes. Les vendeurs sont autorisés à vendre à perte pour déstocker. Ils peuvent également refuser les retours sur les produits concernés, sauf si ceux-ci révèlent des vices cachés. Par ailleurs, ils doivent toujours assurer la garantie légale habituelle.

Autre obligation importante, les produits soldés doivent être en vente depuis au moins un mois et leur prix ne doit pas avoir été augmenté juste avant la période des soldes, pour faire croire à des promotions plus intéressantes qu’en réalité.