La Lituanie instaure l'e-résidence pour attirer les entrepreneurs du monde entier

IDENTITÉ NUMÉRIQUE Il s'agit du deuxième état balte à légaliser ce programme après l'Estonie, en 2014

20 Minutes avec agences

— 

Le drapeau lituanien (illustration).
Le drapeau lituanien (illustration). — 1966666/Pixabay

La Lituanie veut attirer les investisseurs étrangers. Pour ce faire, le Parlement a adopté une loi instaurant une identité numérique, l’e-résidence, permettant à des étrangers de lancer une entreprise et de la gérer à distance dans le pays.

Le programme ne fournit ni la citoyenneté, ni la résidence fiscale. A partir de 2021, elle permettra par contre aux bénéficiaires de déclarer leurs impôts et de signer des documents de façon numérique.

Une mode balte

« Nous devons suivre les progrès technologiques et prendre en compte la numérisation croissante des services », a déclaré le ministre de l’Intérieur. Selon lui, des spécialistes évaluent actuellement les potentiels problèmes de sécurité liés notamment au blanchiment de capitaux ou au financement du terrorisme.

La Lituanie est le deuxième pays balte à légaliser l’e-résidence après l’Estonie, premier pays du monde à le faire en 2014. 54.000 entrepreneurs de 136 pays sont depuis devenus e-résidents, dont le pape François, Angela Merkel ou le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Selon un site officiel, quelque 6.000 entreprises y ont versé plus de 15 millions d’euros de taxes.