Estonie: Le pape François devient e-résident du pays lors de sa visite à Tallinn

IDENTITÉ NUMÉRIQUE La chancelière Angela Merkel et le Premier ministre japonais Shinzo Abe bénéficient eux aussi de ce statut…

20 Minutes avec agences

— 

Le pape célèbre une messe à Tallinn, en Estonie, le 25 septembre 2018.
Le pape célèbre une messe à Tallinn, en Estonie, le 25 septembre 2018. — Grzegorz Galazka/SIPA

Le pape François est devenu ce mardi e-résident de l’Estonie. Lors d’une visite à Tallinn, le chef de l’Eglise catholique a reçu son identité numérique, devenant « le 37.647e e-résident » du pays, selon le communiqué de la présidence.

L’Estonie propose depuis 2014 l’e-résidence, afin d’offrir aux citoyens du monde entier une « identité numérique sécurisée et un accès en ligne aux services publics et privés » du pays. Un statut « transnational » qui permet de créer notamment de créer une société européenne et la gérer à distance, de manière dématérialisée.

Une Estonie très connectée

On compte, parmi les bénéficiaires de ce statut, la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre japonais Shinzo Abe. La e-résidence n’apporte par contre ni la citoyenneté estonienne, ni la résidence fiscale, ni le visa ou permis de séjour dans le pays.

L’Estonie – parfois appelée E-stonie – est considérée comme étant à la pointe des technologies de l’information. Elle a été pionnière du vote électronique en 2005, et accueille un centre de cyberdéfense de l’Otan.