Otages au Bénin: Les internautes rendent hommage à Fiacre Gbédji, le guide des deux ex-otages

RESEAUX SOCIAUX Ce guide professionnel, également éducateur dans un orphelinat, a vraisemblablement été tué par balle le 1er mai, jour du rapt des deux Français

H. B.

— 

Des soldats de l'armée spécialement déployés pour la surveillance du parc animalier Pendjari et la protection des animaux au Bénin.
Des soldats de l'armée spécialement déployés pour la surveillance du parc animalier Pendjari et la protection des animaux au Bénin. — STEFAN HEUNIS / AFP

Il s’appelait Fiacre Gbédji, il était guide professionnel et père de cinq enfants. De nombreux internautes ont tenu à rendre hommage sur Twitter au guide qui accompagnait les deux ex-otages français au Bénin. L’homme a vraisemblablement été tué par balle le 1er mai, jour du rapt des deux Français.

Plusieurs articles ont été publiés ces derniers jours sur ce guide professionnel très apprécié, également éducateur dans un orphelinat de Natitingou. « Beaucoup de jeunes Belges et leurs professeurs le connaissaient. A travers le projet Move With Africa, cet homme souriant et affable faisait découvrir sa culture et son pays aux élèves venus dans une démarche d’éducation à la citoyenneté », note ainsi le quotidien belge La Libre Belgique.

Une cagnotte en ligne

« Nous avons une pensée émue pour notre chauffeur-guide béninois lâchement assassiné lors de notre enlèvement », ont déclaré ce samedi les deux ex-otages lors de leur retour en France.

 

L’ONG belge Iles de Paix, qui avait l’habitude de travailler avec Fiacre Gbédji, a décidé de son côté d’ouvrir une cagnotte en ligne pour soutenir la famille du guide.

Les deux Français, Patrick Picque et Laurent Lassimouillas, avaient été enlevés le 1er mai dernier au Bénin, pays jusque-là épargné par l’insécurité en Afrique de l’Ouest.