Apple annule son tapis de recharge sans fil AirPower annoncé en 2017

REST IN PEACE L’entreprise n’a apparemment pas réussi à résoudre des problèmes techniques

P.B. avec AFP

— 

AirPower, le tapis de recharge par induction d'Apple, a été annoncé en septembre 2017.
AirPower, le tapis de recharge par induction d'Apple, a été annoncé en septembre 2017. — APPLE

Même les milliards d’Apple ne peuvent rien contre les lois de la physique. 18 mois après avoir dévoilé –en même temps que l'iPhone X – un tapis de recharge sans fil baptisé AirPower, Apple a officialisé l’annulation du projet, vendredi. Un raté rarissime pour la firme à la pomme.

« Après beaucoup de travail, nous sommes arrivés à la conclusion qu’AirPower n’atteindrait pas nos niveaux de qualité élevés et nous avons annulé le projet », a indiqué dans un mail à l’AFP Dan Riccio, un des responsables du dossier. « Nous présentons nos excuses aux clients qui attendaient ce lancement. Nous pensons toujours que le futur est sans fil et sommes déterminés à continuer dans (cette) voie. »

Un tapis comprenant de multiples bobines à induction

Il existe déjà des tapis de recharge sans fil (utilisant le standard Qi) qui permettent de recharger plusieurs appareils en même temps. Apple promettait de pouvoir charger trois gadgets à la fois (iPhone, Apple Watch et les écouteurs AirPods) en les posant n’importe où sur le tapis, et pas à un endroit précis comme c’est en général le cas.

Pour réussir cette prouesse, Apple avait intégré de multiples bobines à induction dans son appareil, selon Bloomberg, et plusieurs fuites ont évoqué des problèmes de surchauffe. Au final, il s’agit d’un revers pour l’entreprise, mais mieux vaut annuler un produit que de faire face à un gadget incendiaire – Samsung en sait quelque chose.