«Dictateur suprême», «momie depuis 6 ans»... La biographie Wikipédia de Bouteflika modifiée par un internaute

ALGERIE La page Wikipédia du président algérien, qui fête ce samedi ses 82 ans, a été légèrement «retouchée»…

H. B.

— 

A l'occasion de l'anniversaire du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, un internaute a modifié sa page Wikipedia en français.
A l'occasion de l'anniversaire du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, un internaute a modifié sa page Wikipedia en français. — Capture d'écran Wikipedia

Abdelaziz Bouteflika a eu droit ce samedi à un petit cadeau d’anniversaire. La biographie du président algérien, qui fête aujourd’hui ses 82 ans, a été légèrement « retouchée ». Un internaute a en effet modifié la page Wikipédia en français du chef d’Etat, le présentant comme « dictateur suprême » et « momie depuis 6 ans ». La légende de sa photo a également été modifiée, indiquant « Abdelaziz Bouteflika, la momie en 2012 ».

Cette biographie « remaniée » est restée en ligne plusieurs minutes, le temps de faire réagir de nombreux internautes, visiblement très amusés.

« Voleur » au lieu de « président de la République algérienne »

Ce n’est pas la première fois que la biographie du président algérien est ainsi retouchée. Début février, un autre internaute avait modifié la fonction officielle d’Abdelaziz Bouteflika sur sa page Wikipédia, indiquant « voleur » au lieu de « président de la République algérienne ».

Abdelaziz Bouteflika est actuellement hospitalisé en Suisse afin de subir des examens médicaux au sein des Hôpitaux universitaires de Genève. Victime en 2013 d’un AVC qui l’a considérablement diminué, il a annoncé le 10 février sa décision de briguer un cinquième mandat, ce qui a déclenché un mouvement de contestation d’une ampleur nationale.

Des dizaines de milliers d’Algériens ont manifesté ce vendredi contre la perspective d’un 5e mandat du président algérien, en scandant des slogans hostiles au pouvoir. Selon le bilan de la police, 56 policiers et 7 manifestants ont été blessés et 45 personnes arrêtées à Alger.