Tesla: L’Autopilot pourra assurer une conduite «entièrement autonome» avant fin 2019, selon Elon Musk

VOITURE SANS CHAUFFEUR Elon Musk a affirmé que l’Autopilot bénéficiera avant la fin de l’année d’un système permettant une conduite « entièrement autonome »

20 Minutes avec agence

— 

Illustration du système Autopilot sur une Tesla.
Illustration du système Autopilot sur une Tesla. — TESLA

Cette année 2019 sera décisive pour l’Autopilot. Le système de conduite mis au point par Tesla évolue vers sa phase finale. Il devrait bientôt être capable d’assurer une « conduite entièrement autonome », a affirmé Elon Musk ce mardi dans un podcast produit par l’entreprise ARK Invest, rapporte Presse Citron.

« Je pense que nous serons prêts cette année, avec un Autopilot complet », a déclaré le PDG de Tesla. « La voiture pourra vous trouver dans un parking, vous prendre en charge et vous emmener jusqu’à votre destination sans intervention, cette année. Je dirais que j’en suis certain. ».

Attendre l’homologation

Cette enthousiasmante annonce a toutefois été tempérée par l’entrepreneur. Elon Musk a précisé que les qualités de l’Autopilot ne devraient pas empêcher les conducteurs de rester vigilants et parfaitement maîtres de leur véhicule. « Le conducteur reste responsable de son véhicule et doit être attentif lorsque le système Pilotage automatique est activé », rappelle le site de la marque.

Un avertissement d’autant plus important qu’actuellement, l’Autopilot ne peut assurer qu'une conduite semi-autonome. Et même si le système atteint la perfection, rien ne dit que la loi autorisera le conducteur à relâcher sa vigilance. L’Autopilot restera soumis aux approbations réglementaires, chaque pays appliquant d’ailleurs sa réglementation.