Tesla: Elon Musk cherche des salariés volontaires pour tester son nouvel Autopilot

VOITURE AUTONOME Dans un mail interne, Elon Musk appelle ses employés à participer au test de la version 3 de l’Autopilot…

20 Minutes avec agence
— 
Une station de chargement pour voiture Tesla (illustration).
Une station de chargement pour voiture Tesla (illustration). — David Zalubowski/AP/SIPA

Tesla a besoin de ses salariés pour tester la nouvelle version de son Autopilot. Selon les informations du site Electrek, Elon Musk veut trouver des volontaires parmi ses employés pour tester le programme de développement de la 3e version de son système de conduite autonome.

Un appel aux salariés volontaires

En septembre dernier, Elon Musk avait déjà lancé un premier appel pour trouver entre 100 et 200 volontaires. Trois mois plus tard, le patron de Tesla appelle donc à nouveau ses employés à la rescousse.

« Tesla a besoin de quelques centaines de participants internes supplémentaires dans le programme d’auto-conduite, qui est sur le point de connaître une avancée considérable avec l’introduction de l’ordinateur (…) connu en interne sous le nom de Hardware 3. Ce logiciel offre une capacité supérieure de plus de 1 000 % à celle de HW2 ! », souligne le fondateur de la firme dans un mail interne envoyé à ses salariés.

La version 3 offerte à titre de compensation

Les futurs « cobayes » seront chargés de tester certaines fonctionnalités et de faire des commentaires pour permettre aux ingénieurs d’améliorer le produit. En échange de leur participation, ils se verront offrir la nouvelle version 3 de l’Autopilot, promet Elon musk dans son mail. Un joli cadeau puisque le programme complet de conduite autonome coûte 8.000 dollars.

Le futur Hardware 3 devrait entrer en production au premier semestre de l’année 2019. Il remplacera la précédente version du processeur actuellement installée dans les voitures Tesla.