PlayStation Classic: Des hackers ont déjà piraté la console pour lancer d’autres jeux mythiques

RETROGAMING Sony aurait dû se douter que les 20 jeux pré-installés dans sa console ne suffiraient pas aux inconditionnels de la Playstation…

20 Minutes avec agence

— 

La PlayStation 1, au format d'époque.
La PlayStation 1, au format d'époque. — Sony

À peine sortie, la PlayStation Classic est déjà la cible des hackers. Selon le site The Verge, moins d’une semaine après sa commercialisation, la petite dernière de Sony a été victime de plusieurs pirates. Parmi eux le Russe Madmonker qui s’était déjà fait connaître en piratant les consoles NES et SNES Mini.

Les hackers ont exploité certaines failles de la console dédiée au retrogaming pour y installer d’autres jeux mythiques de Playstation, en se servant des ports USB destinés au branchement des manettes.

De nombreuses failles de sécurité

Concrètement, les pirates n’ont pas eu besoin de casser le chiffrement, puisqu’ils ont découvert que Sony avait laissé la clef privée sur le système. Ils ont également détecté plusieurs failles de vérification dans l’appareil.

Ainsi, les hackers ont rapidement réussi à faire tourner des jeux qui ne font pas partie des 20 jeux déjà préinstallés parmi lesquels figure Rayman, Final Fantasy VII, Grand Theft Auto ou encore Tekken 3.

En pleine tendance retrogaming

Le retrogaming, c’est la grande tendance du moment. Avec cette nouvelle console, Sony espère concurrencer le japonais Nintendo et sa Super Nintendo Classic Mini, sortie en 2017.

Tout comme la PlayStation Classic, celle-ci embarque une vingtaine de jeux cultes, dont The Legend of Zelda : A Link to the Past, Street Fighter II Turbo, Super Mario Kart et Super Mario World.