Rennes: Comme pour les sportifs pros, les auto-écoles se mettent au replay vidéo

INNOVATION La société rennaise Smartmoove a développé une application d’aide aux élèves et moniteurs...

Camille Allain
— 
Une voiture d'auto-école équipée de l'application Smartmoove, qui propose un replay des leçons de conduite.
Une voiture d'auto-école équipée de l'application Smartmoove, qui propose un replay des leçons de conduite. — C. Allain / 20 Minutes
  • La société rennaise Smartmoove propose une application qui accompagne les moniteurs et élèves d’auto-écoles.
  • Le système enregistre les défauts de conduite signalés pendant la leçon et les compile dans une vidéo.
  • Smartmoove espère équiper une centaine d’auto-écoles d’ici la fin de l’année. Et partir à l’international dès l’an prochain.

Freinage trop brusque, clignotant oublié ou passage piéton mal anticipé. Si le moniteur d’auto-école peut se montrer tolérant, l’application mise au point par Smartmoove ne vous loupera pas. Cette start-up rennaise a développé une solution d’aide aux moniteurs et aux élèves d’auto-écoles. Branché sur la voiture, le système filme toute la séance de conduite et relève les moindres faux pas.



C’est en voyant les innovations autour des voitures connectées au CES de Las Vegas que le fondateur de Smartmoov a trouvé son idée. « J’ai l’impression que les cours de conduite n’ont pas changé par rapport à mon époque. On s’est dit qu’il y avait sans doute quelque chose à améliorer », explique le quinquagénaire Stéphane Pau.

« L’élève n’a pas le temps de tout mémoriser »

En se branchant sur la prise OBD de la voiture, son système enregistre toutes les données du véhicule. Une fois la leçon terminée, l’élève a à sa disposition un résumé vidéo d’une dizaine de minutes montrant tous les défauts de conduite relevés. Comme les séances vidéo proposées aux sportifs de haut niveau.

Quand il est au volant, l’élève est parfois stressé, il n’a pas le temps de tout mémoriser.

Avec la vidéo, il peut revoir tranquillement les erreurs qu’il a commises », poursuit le fondateur de Smartmoov.

Stéphane Pau a fondé la société Smartmoov, une application qui vient en aide aux élèves et moniteurs d'auto-écoles.
Stéphane Pau a fondé la société Smartmoov, une application qui vient en aide aux élèves et moniteurs d'auto-écoles. - C. Allain / 20 Minutes

Vendredi, c’est l’auto-école Abaac, à Rennes, qui a fait office de cobaye. En quelques minutes, la petite Peugeot 208 de Thomas Annezo a été équipée. « C’est un support intéressant. Ça permet à l’élève de revoir la leçon à tête reposée », explique le moniteur, qui sera bientôt le premier à tester l’application. « D’habitude, je prends des notes pour ne pas oublier les remarques que j’ai à faire », témoigne le « prof » de l’auto-école rennaise.

Un développement à l’international très rapidement

Toujours en phase de test, l’application met encore un peu de temps à proposer le « replay » à l’élève. « On est à 24 heures au maximum. L’objectif à terme, c’est de le traiter dans la journée », poursuit Stéphane Pau.

Celui qui s’est fait connaître pour avoir fondé la société Ariase, aujourd’hui bien implantée dans la capitale bretonne, est ambitieux. Il espère avoir équipé une centaine d’auto-écoles d’ici la fin de l’année. Et même partir à l’international dès 2019. « Il y a une concurrence des auto-écoles en ligne, constate-t-il. Les écoles traditionnelles doivent s’adapter ».