L'immeuble qui s'est effondré à Marseille le 5 novembre 2018.AFP PHOTO / BMPM/SM / Loic AEDO.
L'immeuble qui s'est effondré à Marseille le 5 novembre 2018.AFP PHOTO / BMPM/SM / Loic AEDO. — AFP

INDIGNATION

VIDEO. #Balancetontaudis: Quand les Marseillais dénoncent les logements insalubres

L'initiative a été lancée par le quotidien régional, La Marseillaise...

Après #Balancetonporc, #Balancetontaudis. Cinq jours après l’effondrement deux immeubles à Marseille, qui a provoqué la mort de sept personnes, le désarroi fait place à la colère chez les habitants de la cité phocéenne. Sur les réseaux sociaux, les internautes ont décidé de partager des photos de logements pour dénoncer l'insalubrité.

Indignés, certains habitants ont choisi de publier des photos, accompagnés de la mention #Balancetontaudis. Et le résultat est inquiétant : des bâtiments fissurés, des trous dans les murs, des morceaux de plafonds qui se décrochent ou des dégâts des eaux, etc.

Le hashtag a été lancé à la suite d'un édito publié mercredi par La Marseillaise​ a qui dénonçait les « logements indignes » dans lesquels vivent des « milliers de Marseillais ». « Ceux dont les négligences et les pratiques ont provoqué la mort des habitants et passants devront en répondre devant la justice. Si l’heure est au deuil, la douleur n’aveugle pas les Marseillais », écrivait encore le quotidien régional.

Le même jour La Marseillaise a également lancé une enquête citoyenne pour recenser les logements insalubres. Les habitants peuvent remplir une question avec l’adresse, l’état du logement et joindre des photographies.