VIDEO. «Je suis au bout de ma vie!»… Nabilla filme ses travaux d’intérêt général sur Snapchat

SNAPCHAT La star de téléréalité a notamment été déléguée aux tâches ménagères, et au nettoyage des toilettes…

H. B.

— 

Nabilla Benattia, en avril 2016.
Nabilla Benattia, en avril 2016. — Victor Point/20 Minutes

« Quelle horreur, qu’est-ce qu’il ne faut pas faire »… Nabilla a partagé ce vendredi sur Snapchat sa première journée de travaux d’intérêt général, qui s’est déroulée le mardi 16 octobre. « Je suis à la bibliothèque pour une journée de travail. Mon travail numéro 1 est de compter tous les livres de la bibliothèque et de mettre une étiquette sur chaque livre et il y en a plus de 10 000 », explique-t-elle  sur le réseau social.

On l’entend ensuite demander ce qu’elle doit faire à une personne que l’on suppose être sa responsable. « Nettoyer les chaises, les tables et les jouets d’enfants avec de l’alcool ménager », puis « laver les toilettes », lui explique la femme qui l’encadre. « Je n’ai pas envie de mettre mes doigts dans les toilettes ! (…) Je suis au bout de ma vie ! Quelle horreur, qu’est-ce qu’il ne faut pas faire », répond alors la star de téléréalité, qui filme discrètement la scène avec son portable.

Sa responsable n’hésite pas à la sermonner. « Vous faites les toilettes s’il vous plaît ? Vous les faites comme il faut car c’est un endroit pour les petits. Ça doit être nickel. C’est votre travail vous savez ce qu’on attend de vous ! Il ne faut pas trop perdre de temps, le temps est compté ».

« Je n’ai pas du tout honte, cela vous fait avoir les pieds sur terre »

Dans une dernière vidéo publiée sur Snapchat, Nabilla Benattia revient sur cette première journée de travaux d’intérêt général, un brin philosophe. « Je n’ai pas du tout honte, cela vous fait avoir les pieds sur terre et c’est quelque chose de très positif même si je vous avoue que je suis nulle  en nettoyage », explique-t-elle.

La star de téléréalité a été condamnée en mai 2016 à deux ans de prison, dont six mois ferme pour « violences volontaires aggravées » pour avoir poignardé son compagnon, Thomas Vergara, dans la nuit du 6 au 7 novembre 2014. Sa peine a été aménagée en travaux d’intérêt général.