Le salon Paris Audio Vidéo Show fait le pari de la nouveauté et du son qui décoiffe

HIGH TECH Le nouveau salon Paris Audio Video Show ouvre ses portes ce week-end à Paris avec son lot de nouveautés que « 20 Minutes » a testées pour certaines…

Christophe Séfrin

— 

Le pré-amplificateur C-5000.
Le pré-amplificateur C-5000. — YAMAHA
  • A Paris les 20 et 21 octobre, le nouveau salon Paris Audio Video Show veut dépoussiérer l’univers vieillissant de la hi-fi.
  • S’ouvrant davantage aux jeunes générations, cette vitrine hexagonale du son et de l’image rassemble 300 marques et plus encore de produits.
  • Beaucoup de nouveautés se distinguent par des tarifs indécents, mais on peut aussi se rendre au salon simplement pour rêver…

Trois cents marques, cent exposants : le Paris Audio Vidéo Show* change de disque. Après 40 ans d’existence, l’illustre Festival Son & Image a tiré sa révérence. Place ce week-end à « un salon désireux de s’orienter vers un public plus jeune, axé vers la modernité », explique François Prieur, Commissaire général de Paris Audio Vidéo Show.

Maison connectée et gaming 4K

Alors, fini le salon hi-fi de papa ? « Les jeunes n’ont pas forcément été initiés à la hi-fi, on espère bien arriver à leur faire partager cette passion, à leur montrer qu’il est possible d’écouter, de regarder et de jouer autrement qu’avec du MP3 », s’enthousiasme François Prieur. Du coup, le Paris Audio Vidéo Show lâche la grosse artillerie. Entre-autres initiatives, la mise en situation d’une maison connectée de 70 mètres carrés avec la marque Sonos.

« Le visiteur va découvrir ce qu’on pourra mettre en œuvre aujourd’hui ou demain dans son intérieur », précise le Commissaire général de Paris Audio Vidéo Show.

Autre mise en scène autour du gaming, avec une pièce entièrement dédiée au jeu vidéo et la possibilité de jouer en 4K Dolby Atmos. Comme une répétition à la Paris Games Week, programmée une semaine plus tard… Parmi les nouveautés à ne pas rater : les nouveaux téléviseurs 8K de Samsung ou le casque audio Prelude (Debussy) avec écran OLED.

Le casque audio Prelude.
Le casque audio Prelude. - DEBUSSY

 

Connecté en 4G, il n’a plus besoin de baladeur pour fonctionner. Egalement : la première platine vinyle multiroom au monde (la MusicCast Vinyl TT-N503 de Yamaha), ou, pour les voyageurs, l’excellent casque audio à réduction de bruit WH-1000XM3 de Sony…

Cinq produits vedette à découvrir

Avec ses équipements plus ou moins (voire pas du tout) accessibles financièrement, le Paris Audio Vidéo Show veut impressionner nos tympans. 20 Minutes a branché ses multiprises et entamé pour vous l’inventaire des appareils de salon que vous pourrez vous offrir… ou pas.

CommandBar, de Polk Audio : la barre de son avec Alexa intégré

Vous pouvez tout (ou presque) lui demander ! Intégrant l’assistant Alexa d’Amazon, cette barre de son (110 x 10,2 x 5,1 cm) avec subwoofer sans fil, se pilote à la voix.

La barre de son CommandBar intègre Alexa.
La barre de son CommandBar intègre Alexa. - POLK AUDIO

 

Ses micros incorporés perçoivent d’ailleurs magistralement bien les commandes adressées. Cette fonction est d’abord intéressante pour lancer de la musique depuis un site en streaming, prendre connaissance des infos sur 20 Minutes ou pour contrôler des objets connectés compatibles. Dommage que cela ne fonctionne pas pour allumer la télé ! Ses quatre haut-parleurs (dont deux woofers) revendiquent une confortable puissance de 100 watts. 385 euros.

Juke Box S2, de Pro-Ject : le vinyle avec ampli intégré

Cette jolie platine vinyle risque de séduire ceux qui voudraient s’équiper sans s’embarrasser d’une installation encombrante.

La platine vinyle Juke Box S2.
La platine vinyle Juke Box S2. - PRO-JECT

 

Avec elle, pas besoin d’ampli : il est déjà dedans. Intégrant pré-amplificateur et amplificateur de 2 x 50 watts, la Juke Box S2 n’a ainsi plus besoin que d’une paire d’enceintes pour lâcher ses décibels. 33 ou 45 trs mais aussi fichiers numérisés peuvent entrer dans la danse : une liaison Bluetooth permet de lui raccorder un smartphone. Et une télécommande ajoute à la polyvalence de cette platine dont le plateau translucide entraîné par courroie signe aussi l’originalité. 699 euros.

SC-C50, de Technics : l’enceinte au son d’orfèvre

Ses courbes recouvertes de tissus noir ou blanc et son dessus en aluminium brossé lui confèrent un design atypique.

L'enceinte SC-C50.
L'enceinte SC-C50. - TECHNICS

 

Bluetooth, Wifi, dlna, Airplay, cette étonnante enceinte de salon embarque Google Assistant et dispose de sa propre application. Elle intègre sept haut-parleurs et offre une puissance de 100 watts. Selon son environnement (meubles, murs…), la SC-C50 optimise seule sa calibration sonore. Précédemment écoutée au salon IFA de Berlin, nous en avions apprécié la texture sonore charnue, presque charnelle, et la chaleur de sa diffusion. Son prix reste modéré pour un appareil de cet acabit. 750 euros.

The Pearl, de Cabasse : l’enceinte connectée made in Bretagne

Dévoilée par Cabasse au Paris Audio Vidéo Show 2018, The Pearl est une grosse boule de 18 kg (326 x 327 x 323 mm) à la puissance démoniaque.

L'enceinte The Pearl.
L'enceinte The Pearl. - CABASSE

 

Wifi et Bluetooth, pouvant s’intégrer dans une configuration multiroom avec des produits du constructeur breton, The Pearl affiche 300 watts RMS dans les aigus et les médiums et 1000 watts RMS dans les graves. Elle peut se contrôler à la voix, via Google Assistant, par une application dédiée ou une simple télécommande. 2.790 euros.

DMP-Z1, de Sony : le baladeur réservé aux très très riches

L’inventeur du baladeur signe ici un lecteur audio au son d’excellence pour mélomanes fortunés.

Le lecteur audio DMP-Z1 et le casque MDR-Z1R.
Le lecteur audio DMP-Z1 et le casque MDR-Z1R. - SONY

 

Hors de prix (9.000 euros), il associe derrière son gros bouton plaqué or, un double DAC, un système anti-vibration, une amplification analogique, un écran tactile… et une lecture de fichiers tous azimuts, jusqu’au 32bits/384KHz (la crème de la haute définition sonore). Pouvant même être emporté en balade dans son flycase, l’appareil dispose d’une mémoire de 256 Go avec possibilité d’extension par cartes SD écran. Evidemment, il ne sera rien sans le meilleur casque Sony existant, le MDR-Z1R, vendu 2.000 euros. Brièvement testé par 20 Minutes, l’appareil impose une écoute quasi-religieuse.

* Novotel Paris Tour Eiffel et New Cap Event Center. Les samedi 20 et dimanche 21 octobre. Entrée : 10 euros. Tarif réduit : 8 euros. Gratuit pour les -12 ans.