VIDEO. Vinyle: Deux jeunes startuppers français réinventent le jukebox (et on est séduits)

VINTAGE Lancé par deux jeunes entrepreneurs français, le Jukebox moderne veut surfer sur le retour en grâce du vinyle. «20 Minutes» à assisté à ses premières gammes…

Christophe Séfrin

— 

Guillaume Bertrand et Matthieu Defoly, co-concepteurs du Jukebox moderne.
Guillaume Bertrand et Matthieu Defoly, co-concepteurs du Jukebox moderne. — ORPHEAU
  • Le retour en force du vinyle a donné l’idée à deux jeunes entrepreneurs français de relancer le jukebox.
  • Après deux ans de développement, le «Jukebox moderne» de la société Orphéau est prêt à faire tourner ses galettes.
  • Réservé aux 33 trs, il peut accueillir jusqu’à 20 vinyles et se pilote depuis une application.

Play it again, Sam ! Le meuble est imposant (140 x 120 x 64 cm) et pèse 180 kg. Sur le côté gauche, trois tiroirs : un pour l’amplificateur, les deux autres bondés de 33 tours de Toto, Supertramp ou encore Creedence Clearwater Revival. A droite, derrière les deux portes de verre fumé, 20 vinyles soigneusement compartimentés. Au sommet, une platine Dual CS-415. Voici le « Jukebox moderne » de la jeune société Orphéau. Inutile de mettre une pièce comme dans les illustres Wurlitzer pour jouer un titre ! Ici, c’est depuis une application que l’on lance la lecture d’un disque.

L'amplificateur se loge dans un tiroir dédié.
L'amplificateur se loge dans un tiroir dédié. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

« On peut choisir la face A ou la face B d’un album, effectuer une lecture en continu des vinyles dans l’ordre où ils sont rangés dans le meuble, une lecture en boucle ou alors une lecture aléatoire », explique Matthieu Defoly, 30 ans, co-concepteur avec Guillaume Bertrand, 29 ans, du Jukebox moderne.

Ces deux-là se sont rencontrés à Bordeaux durant leurs études en IUT de gestion. « On voulait sortir de nos écrans. On avait le goût de la musique et de la mécanique », explique Guillaume. Le duo s’installe à Rennes où il trouve les partenaires nécessaires pour concevoir la mécanique de leur futur jukebox.

35 à 55 secondes avant la lecture

La machine qui s’exécute avec zèle lorsqu’on lui demande de jouer l’album Breakfast in America de Supertramp depuis notre smartphone contient ainsi 300 pièces et composants développés spécifiquement.

300 pièces mécaniques développées à Rennes pour manipuler les 33 trs.
300 pièces mécaniques développées à Rennes pour manipuler les 33 trs. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

La précision du mécanisme dont le bras va dénicher l’album au milieu des autres disques pour venir le placer sur le plateau est de 1/150 millimètre ! Il faudra 35 secondes pour entamer la lecture de la Face A d’un disque placé sur le rang 1 dans la colonne de rangement. Tout au plus, 55 secondes seront nécessaires pour entamer la lecture de la face B d’un disque placé au rang 20, tout en bas de la pile.

« Avant la lecture, un détecteur permet de gérer le gondolage : s’il détecte un problème de disque trop voilé, une notification est adressée sur l’écran du smartphone », précise Matthieu Defoly.

La lecture de Gone Hollywood, le premier titre de l’album de Supertramp commence. On perçoit quelques craquements.

Collections numérotées

Dévoilé pour la première fois en novembre 2017 au Salon du Vintage de Bordeaux, le Jukebox moderne a quelque peu évolué. « L’accueil du public a été très encourageant, mais il y avait un frein sur l’esthétique originelle, et on nous a réclamé des rangements pour les disques », confesse Guillaume Bertrand. Dont acte.

Les tiroirs de rangement peuvent contenir jusqu'à 200 disques vinyle.
Les tiroirs de rangement peuvent contenir jusqu'à 200 disques vinyle. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

La menuiserie Tujague, dans les Pyrénées, accompagnera les deux jeunes entrepreneurs vers la version actuelle du Jukebox moderne. « On voulait quelque chose du niveau de Ligne Roset ou Roche Bobois », indiquent-ils. L’idée de Matthieu et de Guillaume est de proposer leur jukebox à travers des collections numérotées à 50 exemplaires, avec différentes finitions.

Une première collection Tournesol numérotée à 50 exemplaires.
Une première collection Tournesol numérotée à 50 exemplaires. - ORPHEAU

 

Pour l’été 2018, ce sera « Tournesol » avec une boiserie Jaune impérial, mais aussi Bleu pétrole, Gris Argile, Chêne et Noyer. A associer à son amplificateur et ses enceintes si l’on en dispose déjà… moyennant 10.900 euros tout de même. Dommage qu’à ce tarif l’appareil ne puisse toucher qu’une clientèle élitiste… Le prix de la nostalgie.