Toulouse: Ils créent un gant connecté pour prévenir les motards du danger

INNOVATION Liberty Rider, l’appli toulousaine qui prévient les secours en cas d’accidents des motards, et la marque Racer vont lancer un gant connecté qui préviendra du danger…

Béatrice Colin

— 

La start-up toulousaine Liberty Rider et la marque de gant Racer se sont associés pour créer un gant de moto connecté.
La start-up toulousaine Liberty Rider et la marque de gant Racer se sont associés pour créer un gant de moto connecté. — Liberty Racer
  • Le gant connecté, qui prévient grâce à un signal visuel et vibrant du danger, sera commercialisé entre 80 et 90 euros d’ici à la fin de l’année.
  • Il fonctionnera en étant couplé à l’application Liberty Rider, lancée par la start-up toulousaine du même nom et téléchargée 160.000 fois.

Une courbe dangereuse, du bitume déformé ou encore une une plaque de verglas. Autant de dangers auxquels sont régulièrement confrontés les motards et qu’il est parfois difficile d’anticiper. A la fin de l’année, les adeptes des gros cubes pourront être prévenus lorsqu’un écueil se profile… grâce à leur gant.

Avertisseur visuel et vibrant du danger

Présenté la semaine dernière au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, ce gant connecté a été mis au point par la marque Racer, en partenariat avec  Lucie Labs, spécialiste de l’électronique intégrée, et la start-up toulousaine Liberty Rider, gestionnaire de l’application gratuite du même nom qui, couplé au GPS du téléphone, permet de détecter les chutes des motards et de prévenir les secours.

La start-up toulousaine Liberty Rider et la marque de gant Racer se sont associés pour créer un gant de moto connecté.
La start-up toulousaine Liberty Rider et la marque de gant Racer se sont associés pour créer un gant de moto connecté. - Liberty Racer

« Nous avons une base de données qui fournit des informations sur les zones accidentogènes, comme les courbes réputées dangereuses. Le gant, connecté à notre appli, va signaler les zones de danger grâce à une alerte visuelle. Une première Led s’allumera à un kilomètre de distance, une autre à 600 mètres et une troisième à 200 mètres, doublée d’une vibration », explique Marion Clary de la société Liberty Rider dont l’application a été téléchargée 160.000 fois depuis sa mise en service en 2016.

>> A lire aussi : Toulouse: L'appli Liberty Rider veille sur les motards

Mais ce ne sera pas la seule fonctionnalité du gant qui devrait coûter dans sa première version entre 80 et 90 euros. Les usagers pourront eux aussi signaler un incident par simple pression du doigt et ainsi prévenir les utilisateurs de Liberty Rider.

« Faire un Waze du motard »

Ils auront aussi la possibilité de paramétrer une vitesse limite à ne pas dépasser et seront avertis dès qu’ils l’atteignent par l’illumination d’une led rouge et une vibration. « L’idée est de faire en quelque sorte le Waze du motard et de lui permettre d’adapter son comportement sur la route », explique Marion Clary.

Le gant Liberty Racer sera testé aux beaux jours par un panel de motards et sa commercialisation devrait avoir lieu d’ici à la fin de l’année.

Une nouveauté qui pourrait propulser la start-up toulousaine de 19 salariés et faire grossir sa communauté. Depuis son lancement, l’application a permis de sauver deux vies. Deux motards ont eu des accidents et se sont retrouvés inconscients et surtout isolés. L’alerte Liberty Rider s’est déclenchée, sans qu’ils puissent y répondre. Les secours ont été envoyés sur place et ont pu prendre en charge ces victimes.

En 2016, sur les 3.477 personnes qui ont perdu la vie dans un accident de la route, 613 étaient des motards selon la sécurité routière​.