VIDEO. CES de Las Vegas: Trois start-up azuréennes pour écrire le futur

INNOVATION Zoom sur trois sociétés et leurs créations qui veulent conquérir la grand-messe annuelle du digital…

Fabien Binacchi

— 

Les lunettes connectées d'Ellcie-Healthy luttent notamment contre l'endormissement au volant
Les lunettes connectées d'Ellcie-Healthy luttent notamment contre l'endormissement au volant — Ellcie-Healthy

Directement plongées dans la cour des grands. Cette année, douze start-up azuréennes font le déplacement à Las Vegas jusqu’à vendredi, à l’occasion du Consumer electronics show (CES), la grand-messe annuelle des géants du digital.

20 Minutes vous présente trois de ses sociétés et leurs créations qui veulent changer notre futur (proche).

Les lunettes connectées pour votre santé d’Ellcie-Healthy

Bourrées de capteurs et connectées à un smartphone, elles pourront vous réveiller (en vibrant) en cas d’endormissement au volant et même, à terme, prévenir les chutes et mettre en garde contre des pathologies. Les lunettes connectées d’Ellcie-Healthy, développées au sein de l’incubateur Paca-Est, à Nice, pourraient bien intéresser des distributeurs étrangers, présents au CES.

C’est en tout cas l’ambition de la start-up, qui a déjà des projets bien ficelés en France. « Les lunettes seront proposées [à partir de 200 euros] dès le mois d’avril dans le réseau Optic 2000, explique Céline Corvisier, directrice marketing. Et nous avons signé avec l'assureur Generali. Des services spéciaux seront proposés via sa filiale Europ Assistance aux conducteurs qui auront fait l’acquisition des lunettes. »

Babeyes, une mémoire dans le cloud pour tous les bébés

Le projet de Yohann Touboul et son équipe, basés à Sophia-Antipolis, est aussi poétique que technologique. « Les êtres humains ne conservent des souvenirs de leur vie qu’à partir de l’âge de 3 ans, pointe le cofondateur. Babeyes en enregistre dès la naissance. »

Né de la contraction des mots anglais « baby » et « eyes », littéralement « les yeux de bébé », la micro-caméra des Azuréens (un dispositif de 30 gr camouflé dans un ourson qui se fixe sur les vêtements) va capturer automatiquement des vidéos de 20 secondes.

Le dispositif pèse une trentaine de grammes
Le dispositif pèse une trentaine de grammes - Babeyes

« Les bébés sont un centre d’attention. Ces images, conservées dans un cloud, seront le témoin de ces émotions, indique Yohann Touboul, qui espère séduire des investisseurs au CES. Nous sommes venus avec un prototype et nous tablons sur une commercialisation au second semestre. »

Key Master pour en finir avec les gros trousseaux

Avec leur appli, les Niçois de NFCOM veulent vous débarrasser des badges sans contact qui s’accumulent dans les poches. « L’application Key Master les dématérialise et permet aux utilisateurs de donner l’accès à des proches à distance », présente le responsable Gaël Lededantec.

Le CES devrait permettre à la start-up, qui teste actuellement son appli dans des parkings, d’accélérer les choses.