Rennes: Des rencontres linguistiques en un seul clic avec l’application Leeve

RESEAUX SOCIAUX Testée dans la capitale bretonne, la plateforme met en relation des personnes de nationalités différentes…

Jérôme Gicquel

— 

L'application Leeve, conçue par Laurie Louvet, permet de favoriser les échanges linguistiques.
L'application Leeve, conçue par Laurie Louvet, permet de favoriser les échanges linguistiques. — Mégane Crozes / Poppykoq
  • L’application Leeve veut favoriser les échanges linguistiques.
  • La plateforme a été conçue par une jeune Rennaise de retour de voyage.
  • D’abord testée à Rennes, l’application va être déployée dans l’ouest de la France.

Apprendre une langue étrangère n’a jamais été aussi simple à l’heure des réseaux sociaux. Mise en ligne depuis quelques jours dans une version bêta, l’application Leeve permet de faire des rencontres linguistiques avec des personnes étrangères habitant votre ville. C’est après avoir baroudé en Asie et en Australie que Laurie Louvet, jeune Rennaise de 22 ans, a eu l’idée de développer cette application. « Quand on rentre de voyage, on est toujours un peu déprimé. On aimerait bien pouvoir continuer à échanger avec des personnes qui viennent des pays qu’on a visités, mais ce n’est pas toujours simple », indique la jeune entrepreneuse.

>> A lire aussi : Boire un peu d'alcool rend meilleur en langues étrangères selon une étude

Grâce à Leeve, l’utilisateur peut ainsi découvrir d’un simple clic toutes les autres personnes inscrites parlant au choix le russe, l’espagnol, le chinois ou l’arabe. « Il suffit juste de renseigner dans son profil les langues que l’on souhaite apprendre et son niveau. L’outil de géolocalisation permet alors de voir les personnes qui correspondent à nos attentes », détaille Laurie Louvet.

Faciliter l’intégration des étudiants étrangers

Pour entrer en contact avec la personne de son choix, il faut ensuite envoyer un Leeves, l’équivalent du poke de Facebook, pour pouvoir commencer à chatter avec elle. « L’idée, c’est ensuite que les personnes se rencontrent réellement et puissent échanger dans la langue de leur choix », indique la jeune femme. « Cela peut aussi être utile pour des étudiants étrangers qui débarquent dans une ville. Ils peuvent ainsi rencontrer des Français qui s’intéressent à leur culture d’origine, cela permet de faciliter leur intégration », poursuit-elle.

>> A lire aussi : Quel est l'accent le plus sexy du monde?

D’abord testée à Rennes, l’application devrait être lancée d’ici la fin de l’année à Bordeaux et Poitiers, avant Nantes et La Rochelle début 2018. Pour agrandir la communauté, des soirées polyglottes seront également organisées dans les différentes villes, comme ce mercredi soir à la cave-bar Le Coin Mousse à Rennes.