Quel est l'accent le plus sexy du monde?

FRENCH TOUCH Non, nous ne vous donnerons pas la réponse d'emblée...

20 Minutes avec agence

— 

Emmanuel Macron lors de son meeting au parc des Expositions de Paris le 23 avril 2017.
Emmanuel Macron lors de son meeting au parc des Expositions de Paris le 23 avril 2017. — ERIC FEFERBERG/AFP

Les Français, connus pour leur mauvaise maîtrise des langues étrangères, seraient-ils finalement jalousés de la terre entière pour leur élocution ? La réponse est « oui » puisque l’accent français a été à nouveau désigné « le plus sexy du monde entier », selon une étude réalisée par l’application d’apprentissage des langues Babbel et dénichée par Le Figaro.

>> A lire aussi : VIDEO. «I am the minister… from police »: Quand Gérard Collomb tape la discute en anglais

Les Australiens plébiscitent l’accent français

Cette étude, réalisée auprès de plus de 15.000 utilisateurs de l’application numérique, confirme le succès de notre accent chez nos camarades anglophones. Les Australiens et les Américains sont ainsi respectivement 63 % et 43 % à le considérer comme « sexy ». Les Italiens, pour leur part, sont 47 % à le trouver « séduisant ».

À l’échelle internationale, le français arrive donc en tête. Viennent ensuite l’italien, l’espagnol, l’allemand et enfin le portugais en cinquième position. Le polonais, le turc, le danois, le néerlandais et le russe sont, eux, considérés comme les accents les moins sexy.

Les Français préfèrent l’accent italien

Les Français s’avouent eux facilement charmés par l’accent italien. Avec 40 % des suffrages, il se classe loin devant les accents anglais (23 %) et espagnol (18 %). Le turc et l’allemand arrivent respectivement en quatrième et cinquième positions.

>> A lire aussi : Parler avec un accent peut vous pourrir la vie, c'est un universitaire qui le dit

Pas de quoi pavoiser pour autant du côté français. L’étude montre que le manque de maîtrise des langues étrangères des Français reste un obstacle de taille. Ils sont 91 % à estimer être « passés à côté de quelque chose lors de leurs voyages parce qu’ils ne connaissaient pas la langue du pays ».