En voyage aux États-Unis, son fauteuil roulant est détruit par la compagnie United Airlines

POLÉMIQUE Une jeune française a lancé un appel sur Twitter après que le fauteuil de son frère en situation de handicap a été cassé par la compagnie aérienne…

Marie de Fournas

— 

Elle lance un appel sur Twitter après que la compagnie United Airlines ait cassé le fauteuil roulant de son frère.
Elle lance un appel sur Twitter après que la compagnie United Airlines ait cassé le fauteuil roulant de son frère. — Capture d'écran Twitter @LucieDuthion
  • À l’arrivée, le fauteuil roulant avait le boîtier d’assistance, les deux roues, les vérins et la manette de conduite endommagés.
  • La compagnie a prêté un fauteuil « non adapté » et défectueux au jeune homme en situation de handicap.

« Voilà comment United Airlines accompagne les personnes en situation de handicap. Fauteuil détruit (37.000 euros), voyage aux USA gâché. Honteux », écrit Lucie Duthion sur Twitter, vidéo à l’appui. Ce mardi 4 juillet, la jeune femme partie en voyage aux États-Unis, a découvert à son arrivée que le fauteuil roulant de son frère avait été fortement endommagé par la compagnie américaine chargée de le transporter.

Sur les images, on peut voir que le boîtier d’assistance, ainsi qu’une des roues ont été cassés. Selon la famille, une autre roue serait désaxée, les vérins endommagés et la manette de conduite tordue. Le fauteuil est inutilisable. « Pour arracher tout l’axe de la roue c’est quasi impossible. Ils ont dû le balancer comme une valise en soute », écrit-elle.

>> A lire aussi : VIDEO. United Airlines: L'expulsion d'un passager d'un vol surbooké fait scandale

Si la compagnie a proposé de prêter au jeune homme un autre fauteuil roulant, Lucie Duthion, explique que ce dernier n’est « pas du tout adapté » pour son frère « paralysé à 90 % ». « Le fauteuil de mon frère Valentin, a demandé 2/3 ans et des mois de mise au point », précise celle dont la situation semble bloquée à l’autre bout du monde. C’est « le voyage d’une vie tombe à l’eau », conclut la jeune femme.

Ultimatum, panne et douleur

Contactée par Le Progrès, Lucie Duthion a assuré qu’ils avaient été contraints d’accepter le fauteuil de remplacement proposé par la compagnie afin de ne pas signer une décharge stipulant qu’ils refusaient l’aide de United Airlines et donc la prise en charge. Elle a poursuivi en expliquant que le fauteuil de 200 kilos était finalement tombé en panne en plein New York et qu’ils avaient dû le pousser sur des kilomètres. En plus de cela, ce dernier aurait donné des douleurs à son frère en raison de sa forme inadaptée.

>> A lire aussi : United Airlines empêche des filles en leggings d'embarquer dans un avion, Twitter s'en mêle

Ce n’est pas la première fois que la compagnie américaine United Airlines est au cœur d’un scandale. En avril dernier, la vidéo d’un passager violemment expulsé de l’avion en raison d’un surbooking avait fait scandale, tout comme l’agression d’une maman par un steward de la compagnie et la mort d’un lapin géant dans une soute. Tout cela le même mois.