VIDEO. United Airlines: L'expulsion d'un passager d'un vol surbooké fait scandale

TRANSPORTS La compagnie aérienne United Airlines n’avait pas trouvé de volontaire pour quitter l’appareil surchargé…

V.V.

— 

Un passager a été évacué d'un avion de United Airlines car il était surbooké.
Un passager a été évacué d'un avion de United Airlines car il était surbooké. — RHONA WISE / AFP

Des cris glaçants. Un siège agrippé désespérément. Et plus rien. Et pour cause, le passager qui a été filmé dans le vol 3411 entre Chicago et Louisville  (Etats-Unis) est tombé dans les pommes quand il a été évacué de l’appareil. Et c’est la compagnie aérienne United Airlines  qui se retrouve au cœur de la polémique.

La vidéo de l’évacuation de ce passager par trois policiers est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux, ce lundi. Tout comme la réaction de la compagnie aérienne qui a assuré qu’elle avait dû agir de la sorte car l’appareil était surbooké.

Après plusieurs heures de controverse, le PDG de United Airlines, Oscar Muñoz, a affirmé qu’il s’agit d'« un événement qui nous bouleverse tous ici chez United ». « Je m’excuse d’avoir dû replacer ces clients ailleurs », poursuit-il dans un communiqué publié sur le site de la compagnie lundi.

« Nous tentons également de contacter ce passager pour lui parler directement et pouvoir résoudre ce problème », affirme-t-il encore. Selon les médias américains, les autorités chargées du transport à Chicago, dont dépendent les policiers en cause, ont suspendu lundi l’agent concerné.

Pas la première polémique pour United Airlines

Les images de cet homme tiré sur toute la longueur du couloir de l’avion sous les yeux des passagers et le fait que la compagnie ne s’excuse pas spécifiquement pour cette intervention musclée a suscité une tempête sur les réseaux sociaux. Le mot « United » figurait parmi les plus discutés lundi sur Twitter, Facebook et Google, où des internautes appelaient au boycott de la compagnie.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que United Airlines se retrouve au cœur de controverses de ce genre. Fin mars, elle avait été vivement critiquée pour avoir empêché des jeunes filles vêtues de leggings d’embarquer en raison de « tenues inadaptées ».