Inde: La justice autorise la conservation au frigo du corps d’un gourou déclaré mort en 2014

SPIRITUALITÉ La justice indienne a autorisé des fidèles, persuadés que leur gourou déclaré mort est en méditation, à le conserver dans un frigo…

Marie Lombard

— 

Des fidèles ont obtenu le droit de conserver leur leader dans un frigo
Des fidèles ont obtenu le droit de conserver leur leader dans un frigo — David Pearson / Rex Fea/REX/SIPA

Des nouvelles de l’Hibernatus. Né dans l’Etat de Bihar en Inde, le gourou Ashutosh Maharaj a fondé la secte nommée  Mission d’éveil de la lumière divine en 1983 afin d’y promouvoir « l’éveil du soi et la paix globale ». Après avoir rassemblé, selon les chiffres de la secte, plus de 5.000 disciples et organisé 40.000 rassemblements dans le monde entier, le chef spirituel a été déclaré mort par les autorités indiennes en janvier 2014.

>> A lire aussi : VIDEO. Inde: Chahat Kumar, bébé de huit mois, pèse 17 kilos

Le problème ? Ses fidèles nient son décès et sont persuadés que leur leader est dans un état de « samadhi », le niveau de méditation le plus élevé. Selon eux, Ashutosh Maharaj reviendra à la vie lorsqu’il aura achevé son voyage méditatif.

Aucune loi ou obligation ne donnent de « directives pour disposer du corps »

En attendant, ils refusent d’accéder à la requête du fils de leur leader, qui demande que son père soit incinéré, selon les préceptes de la tradition hindoue, explique CNN. Le conflit judiciaire entre les fidèles et la progéniture a débuté au lendemain du décès (supposé) du gourou et le dossier vient tout juste d’être clos.

>> A lire aussi : Inde: Ils retirent 150 vers des intestins d’une jeune femme de 22 ans

Ce jeudi, le tribunal de Punjab et Haryana a, en effet, autorisé les disciples de la Mission d’éveil de la lumière divine à conserver Ashutosh Maharaj dans… un frigo commercial, au nom de la liberté de religion. Les juges ont également déclaré « se trouver dans une situation piquante où dans l’absence de loi ou d’obligation (…) donnant des directives pour disposer du corps ». Ils ne peuvent pas interdire sa conservation au frais. En espérant que le frigo puisse s’ouvrir de l’intérieur juste au cas où le gourou se réveillerait.