VIDEO. La «Nintendo Play Station» retrouvée dans un grenier est désormais totalement fonctionnelle

JEUX VIDEO Ce prototype d'une console jamais sortie était un projet de Nintendo et Sony...

M.C.

— 

La Nintendo Play Station.
La Nintendo Play Station. — Engadget

Un prototype d’une console qui n’avait jamais vu le jour, développée conjointement par les vieux rivaux Nintendo et Sony : la nouvelle de la découverte – archéologique – de la « Nintendo Play Station » dans un grenier avait fait frémir de joie la planète du jeu vidéo à l’été 2015. Malheureusement, l’objet, disposant à la fois d’un port pour cartouches Super Nintendo et d’un lecteur de CD-ROM, ne fonctionnait qu’en partie : il lisait les cartouches, mais la partie CD ne répondait pas.

Un peu moins de deux ans plus tard, le problème est réglé. Sur sa chaîne Youtube, le bricoleur et modeur Ben Heckendorn (alias Ben Heck) explique comment il a réussi à réparer le prototype qui lui avait été confié, en remplaçant notamment des condensateurs défectueux.

>> A lire aussi : Un responsable de Sony préfère entretenir le mystère sur la Nintendo «Play Station»

Un problème majeur demeure cependant : la console n’étant jamais sortie dans le commerce, il n’existe pas d’exemplaire connu d’un jeu sur CD-ROM (les amoureux du jeu fantasment sur l’existence d’une version disque du mythique Secret of Mana, initialement développé pour ce support).

« C’est comme lire la pierre de Rosette pour parler à un Egyptien »

Qu’à cela ne tienne, la scène homebrew (« fait maison ») du jeu vidéo a développé, à partir des caractéristiques techniques de la console, plusieurs petits jeux susceptibles de fonctionner sur la « vraie » machine (et autrement jouables sur émulateur). Ben Heck a pu en faire tourner un après quelques ajustements. Comme il le dit avec poésie, « c’est comme lire la pierre de Rosette et voyager dans le temps pour parler à un Egyptien ».

Trailer du jeu Super Boss Gaiden, développé pour l’émulateur de la Nintendo Play Station

Cette « Nintendo Play Station », qui est une Super Nintendo dotée d’un lecteur de CD, est le résultat d’un partenariat passé en 1988 entre Nintendo et Sony, comme on vous l’expliquait en juillet 2015. Mais le produit, qui aurait permis de jouer avec des jeux Super Nintendo sur cartouche et sur CD-ROM, n’a jamais vu le jour.

Un prototype a été présenté en mai 1991 au Consumer Entertainment Show (CES), mais le lendemain, Nintendo, qui négociait secrètement avec Philips, annonçait qu’il décidait finalement de faire affaire avec le constructeur néerlandais. Au final, seuls 200 prototypes de la « Play Station » auraient été fabriqués, et leur destruction aurait été ordonnée. Sony s’est lancé de son côté dans la fabrication de sa propre console, la PlayStation, qui sortira en 1994.