Inquiétude sur les réseaux sociaux après les photos de moisissures de Sophie la Girafe

SANTE Une dentiste a alerté sur la présence de moisissures dans le jouet de ses enfants… de quoi inquiéter et briser le cœur d’internautes fans de la petite girafe…

Oihana Gabriel

— 

Capture d'écran de Sophie la Girafe découpée...qui dévoile des moisissures.
Capture d'écran de Sophie la Girafe découpée...qui dévoile des moisissures. — Twitter

Sophie la Girafe à bannir de toutes les listes de naissance et chambres d’enfants ? Dur constat : une mère de famille a alerté les internautes sur les réseaux sociaux après une expérience assez traumatisante… Cette dentiste, mère de deux garçons de moins de trois ans qui adorent se faire les dents sur Sophie, a constaté en décembre 2016 qu’une odeur nauséabonde sortait du jouet, dévoile thegoodkeeping.com.

« J’ai décidé de découper Sophie par curiosité et découvert à l’intérieur une vraie expérience scientifique », raconte Dana Chianese au site. Une moisissure malodorante et dégoûtante vivait cachée dans le jouet que mon enfant préfère mâcher ! »

Une alerte qui a inquiété certains parents 

De quoi inquiéter des millions de parents qui continuent, génération après génération, à offrir ce petit jouet en plastique aux tout-petits. Et certains parents se sont armés de courage et de ciseaux pour explorer les entrailles de la célèbre Sophie.

D’autres anciens enfants, qui ont beaucoup bavé sur Sophie, ont eu le cœur brisé par cette découverte.

D’autres ont préféré l’humour pour réagir à cette nouvelle : les enfants aiment en réalité les champignons !

Certains ont même décidé de poursuivre leur histoire d’amour avec Sophie la girafe malgré les mises en garde. Et le disent haut et fort sur les réseaux sociaux.

Mais certains internautes taclent cette mère de famille : rien de très surprenant à ce qu’un jouet en plastique qui fait des séjours prolongés dans le bain se voie couvert de champignons…

Aucun risque sur la santé des enfants ?

Problème : cette mère de famille ne dit à aucun moment qu’elle a l’habitude de plonger Sophie avec ses enfants dans la baignoire. D’où vient dans ce cas la moisissure ? Du petit trou qui permet au jouet de faire ce petit bruit si typique… Et qui peut donc absorber eau du bain, bave et même eau d’un gant humide pour la nettoyer. Difficile donc d’être sûr que votre Sophie n’est pas un nid à champignons.

Alors, les parents doivent-ils vraiment retirer et/ou découper le jouet préféré de leur progéniture ? Pas de panique, répond docteur Luc Refabert, pédiatre à Paris, interviewé parLCI : « Nous sommes en contact au quotidien avec ces moisissures dues à l’humidité (…). Ce n’est pas pour autant dangereux, à moins que l’enfant ne souffre d’un déficit immunitaire. Pour les autres, ces moisissures, à l’instar du tabac ou de la pollution, peuvent toutefois être irritantes. Elles peuvent aggraver légèrement l’asthme », précise tout de même le médecin sur LCI.

Conseils pour bien nettoyer

Alors comment bien la nettoyer ? Vulli, le fabriquant de ce célèbre jouet, précise dans un communiqué, repris par le Huffington Post : « Il est important de rappeler que Sophie la Girafe est composée à 100 % de gomme naturelle, et que les conditions de nettoyage doivent être attentivement respectées. » A savoir nettoyer avec un chiffon humide, éviter de plonger la girafe dans l’eau et la sécher à l’air libre.

Et le pédiatre sur LCI alerte sur un autre risque : rien ne sert de frotter votre girafe à l’eau de Javel : car le jouet se transformerait en « aérosol à Javel »… 

Une girafe sans danger ?

Et ce n’est pas la première fois que Vulli,l’entreprise française qui fabrique la célèbre Sophie, doit rassurer sur la sécurité des jeunes fans. Dès 2011, l’association UFC-Que Choisir, affirmait que la petite girafe, « contient et même libère dans la salive des précurseurs de nitrosamines », considérées comme probablement cancérogènes et « interdites dans les tétines et les sucettes ». Réponse de l’entreprise : Sophie la Girafe est « fabriquée dans le respect absolu des normes européennes et mondiales, ainsi tous les rapports d’analyse, tous sans exception, attestent de cette conformité et prouvent qu’il n’y a aucun danger pour les utilisateurs ».