Twitter mise tout sur la vidéo

RÉSEAUX SOCIAUX A l'occasion de l'inauguration des nouveaux locaux de Twitter à Paris, son PDG Jack Dorsey a parlé de l'avenir du réseau social : la vidéo, la vidéo, la vidéo...

V. J.
— 
Le logo de Twitter.
Le logo de Twitter. — Richard Drew/AP/SIPA

Le départ de Zlatan du PSG, la polémique Azealia Banks, le match Frank Underwood-Manuel Valls… L’actualité des derniers jours s’est faite par ou sur Twitter. Le réseau social a beau être aujourd’hui incontournable, il se cherche encore, entre une perte de valeur de son titre à la Bourse (-80 % depuis fin 2013) et un ralentissement de la croissance de son nombre d’utilisateurs. A l’occasion de l’inauguration de nouveaux locaux à Paris, Le Figaro a rencontré en exclusivité son cofondateur et PDG Jack Dorsey, et il ne cache pas que « la vidéo est très importante pour nous et notre futur ».

>> Paris: Pourquoi le 9e branche-t-il tant les entreprises high-tech?

« Beaucoup d’attente des annonceurs »

Le concept des 140 caractères ne disparaîtra pas, mais Twitter réfléchit à d’autres moyens d’expression : « Par exemple, on peut intégrer des vidéos Periscope dans un tweet, puis les diffuser auprès d’un large public ». Selon Jack Dorsey, le format importe moins que le concept de vitesse. C’est pourquoi il a beaucoup investi dans la vidéo avec le rachat de Vine puis de Periscope : « Il y a beaucoup d’attente des annonceurs. Ils sont toujours en recherche de nouvelles manières de raconter des histoires visuelles ».

>> Twitter: Les vidéos de Periscope ne vont plus disparaître au bout de 24 heures

Pas un concurrent de la télévision

Mais Twitter ne se positionne pas comme un concurrent des chaînes de télévision. « Nous sommes complémentaires, nous amplifions les médias, commente Jack Dorsey. Nous avons par exemple acquis les droits de diffusion de dix matchs de la ligue de football américain. Il s’agit en fait de diffuser les rencontres en simultané sur CBS et NBC. Après cette annonce, nous avons été contactés par toutes les ligues du monde entier. Mais le sport n’est qu’un aspect. Nous aimerions aussi utiliser nos outils vidéo pour faire de l’information, du divertissement, des débats, de la politique… » Autre priorité pour le réseau social : la liberté d’expression et la sécurité de ses utilisateurs.