Apple Watch: L'heure de la fin pour les montres Android?

EVENEMENT Vendues à seulement 720.000 exemplaires dans le monde en 6 mois, les montres connectées sous Android semblent ne pas faire le poids face à l'Apple Watch. Pourtant…

Christophe Séfrin

— 

La montre Android Watch R de LG.
La montre Android Watch R de LG. — LG

. L’Apple Watch est lancée ce vendredi et vendue à partir de 399 euros.

. Rivales, les montres connectées sous Android de Google sont nombreuses.

. Apple a de sérieux atouts en poche, mais Google a de nombreuses cartes en mains.

Plus jamais seules. Arrivées en masse à l’automne 2014, les montres connectées sous Android ont désormais une rivale de poids, l’Apple Watch. Celle-ci est commercialisée ce vendredi à grand renfort de communication par la marque à la pomme qui joue très gros avec son dernier joujou. Mais la partie est déjà en passe d’être gagnée: les 957.000 précommandes de l’Apple Watch enregistrées aux Etats-Unis le 10 avril (largement dépassées depuis) ont de quoi faire trembler les Asus, Huawei, LG, Mortorola, Samsung ou Sony.

La raison? Les ardents défenseurs des montres Android n’auraient vendu que 720.000 exemplaires dans le monde en six mois (source: Canalys). A lui seul, le marché français aurait totalisé 190.000 ventes de montres connectées l’an passé.

Deux fois moins chères

Bon point pour Android: si l’on peut rêver de posséder une montre connectée, tout le monde n’a pas 399 euros (prix minimal de l’Apple Watch) à investir dans une tocante 2.0. Même une Apple. Il est possible de vivre l’expérience montre connectée avec une Moto 360 de Motorola, désormais bradée à 199 euros, ou avec une SmartWatch 3 de Sony au même prix. Autre raison d’y croire: Google vient d’annoncer une mise à jour d’Android Wear (5.1), son système d’exploitation pour les montres connectées qui devraient pouvoir fonctionner en Wifi. Enfin, Google finaliserait selon The Verge une application Android Wear pour rendre ses montres compatibles avec iOS, le système d’exploitation d’Apple. Ainsi, il serait possible d’apairer une montre connectée Android et un iPhone.

Pas sûr cependant que la marque à la pomme valide ladite application si elle venait à exister, faisant de facto entrer le loup Google dans sa bergerie. Pour autant, des applications Google, comme Gmail ou Google Maps qui concurrencent des applications Apple similaires (Mail et Plans) existent sous iOS. Avec Android Wear en boutique, Apple démontrerait qu’elle reste la marque «cool» dont elle veut toujours donner l'image.