Face à l'Apple Watch, les montres Android contre-attaquent

TECHNOLOGIE Google vient de mettre à jour son OS Android Wear...

P.B.
— 
La montre LG G Watch Urbane peut se passer d'un téléphone grâce à sa puce 4G LTE.
La montre LG G Watch Urbane peut se passer d'un téléphone grâce à sa puce 4G LTE. — YONHAP/NEWSCOM/SIPA

Le compte à rebours a commencé pour l'Apple Watch, avec une commercialisation dans neuf pays –dont la France– le 24 avril. Mais alors que la montre d'Apple démarre plutôt bien, avec plus d'un million de précommandes aux Etats-Unis en une semaine, les modèles sous Android ne comptent pas rester sans réagir. Lundi, Google a déployé la plus importante mise à jour de son système Android Wear depuis son lancement l'an dernier.

Le téléphone peut rester à la maison

L'update arrive avec une nouvelle fonctionnalité critique: les montres compatibles peuvent désormais se synchroniser avec le téléphone via wifi et plus seulement Bluetooth. Il est donc désormais possible de laisser ton téléphone à la maison pendant son footing, et de recevoir ses messages et alertes sur sa montre. Jusqu'à présent, à moins de posséder un modèle 4G comme la LG Urbane, il fallait que le téléphone se trouve à moins d'une quinzaine de mètres de la montre.

Parmi les autres nouveautés, Google laisse désormais les développeurs proposer un mode «toujours allumé» pour une app, par exemple pour une carte ou sa liste de commissions. Pour économiser la batterie, l'écran peut passer un affichage minimaliste en noir et blanc.

720.000 exemplaires vendus en six mois

Plus anecdotique, il est encore possible de dessiner des smileys comme un «pouce haut» à la main. Cette mise à jour arrive sur sept modèles Android Wear (Moto 360, LG G Watch, Asus ZenWatch, Samsung Gear Live, Sony Smartwatche 3, LG G Watch R et LG Watch Urbane).

Lors de la conférence Google I/O qui se déroule fin mai à San Francisco, plusieurs autres montres sont attendues pour contrer celle d'Apple. Avec des ventes estimées par Canalsys à seulement 720.000 exemplaires en un peu plus de six mois, il y a du boulot.