La marque audio Technics renaît de ses cendres

IFA 2014 Panasonic profite du salon de l’électronique pour annoncer le renouveau de sa marque audiophile Technics. Celle-ci avait disparu depuis 10 ans…  

Christophe Séfrin

— 

Dans les années 70, la platine Technics SL-1200 était une référence.
Dans les années 70, la platine Technics SL-1200 était une référence. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

C’est «la grosse annonce» chez Panasonic. Au salon de l’électronique IFA de Berlin, le constructeur japonais réalise un petit miracle et ressuscite la marque Technics de ses cendres. Propriété de Panasonic, Technics était absente des écrans radars depuis plus de dix ans…

40 000 euros pour les uns

«On a vraiment mixé l’histoire de cette marque avec ce qui se fait de mieux actuellement», explique à 20 Minutes Eric Novel, le directeur général de Panasonic France. Née en 1965 au Japon, Technics s’était longtemps distinguée dans le monde de l’audiophilie. Dans les années 70, ses platines vinyle SP-10 et SP-1200 devinrent des références et accompagnèrent des années durant d’innombrables DJ et animateurs radio.

4000 euros pour les autres

Pour son retour sur le devant de la scène, Technics revient avec un «positionnement design, matériaux de qualité et excellence audio», assure Eric Novel. Et pour cause, vendu 40 000 euros, la chaine hifi fer de lance de ce renouveau, risque d’en faire rêver plus d’un. Plus modestement, la chaîne SU-C700 risque, elle, de faire tourner quelques têtes et d’enchanter bien des tympans pour la modeste somme de 4.000 euros…