Le 3310 de Nokia remis en vente

TELEPHONIE Il n’a ni GPS ni lecteur d’empreintes digitales, mais l’indémodable «Snake»…

Benjamin Chapon

— 

Le Nokia 3310
Le Nokia 3310 — Steve Meddle / Rex Feat/REX/SIPA

Alors que la guerre des smartphones est toujours aussi féroce entre Apple, Sony et Samsung, Nokia a eu l’idée farfelue de sortir de ses vieux cartons son fameux modèle 3310.

Audacieusement inadapté aux usages contemporains, ce téléphone ne sert quasiment… qu’à téléphoner. Téléphone portable mythique, il a accompagné l’essor des premiers forfaits à SMS illimités.

Le «Snake» entre ses doigts

Mais le vrai attrait du Nokia 3310, au-delà de son look rétro total normcore post bug de l’an 2000, c’est son jeu «Snake», sorte de Tetris qui renvoie les «Candy Crush» et autres «2048» dans les cordes.

Le retour du 3310 a été rendu possible grâce à la société Lëkki, qui s’est fait une spécialité de rééditions d’outils high-tech du passé proche. Ainsi, les amateurs de Gameboy ou de vieux Motorola avec option T9 révolutionnaire ont déjà pu casser leur tirelire.

Le Nokia 3310, disponible en noir, blanc, jaune, rose et bleu (pas de gris, hélas) est vendu 80 euros.