Optimus G: Le smartphone premium selon LG

TELEPHONIE HTC One, Sony Experia Z, Galaxy S3, iPhone 5… La famille des smartphones haut de gamme s’élargit avec l’Optimus G de LG. Qui n’a pas à pâlir face à ses concurrents…

Christophe Séfrin

— 

L'écran de 4,7'' et la vitesse du processeur sont deux des points forts de l'Optimus G.
L'écran de 4,7'' et la vitesse du processeur sont deux des points forts de l'Optimus G. — LG

Comme Sony avec son Xperia Z, LG lorgne sur le podium des meilleurs vendeurs de smartphones. Pour cela, la marque coréenne lance en France son Optimus G, qui est déjà un best-seller aux USA. Derrière Samsung et Apple, la 3e marche s’achète à coups d’écran géant, de spécificités techniques à ameuter les geeks, mais aussi d’innovations et de prix. «Ce smartphone est un enjeu très fort pour nous», précise LG. Pour l’écran, le coréen a opté pour un 4,7’’ (près de 12 cm de diagonale), avec une résolution de 1280x768 pixels. Particularité: en verre Gorilla Glass, celui-ci résiste aux chocs. LG a également recouvert l’arrière de son smartphone avec le même matériau, rendant le G hermétique à la casse. Pour ce qui est du design, force est d’avouer que LG n’a guère innové

Rien que du bon techniquement

Au rayon technique, l’appareil sous Android 4.1 est animé par un processeur quadruple cœur (1,5 Ghz). Il dispose d’un capteur de 13 mégapixels avec objectif grand angle et de 32 Go de mémoire. Le  G est compatible 4G et embarque le NFC. Rien que du bon, même si l’autonomie en vidéo ne dépasse pas les 5h30, là où le Google Nexus 4, également fabriqué par LG, affiche une heure d’images en plus. A noter que l’on peut agir sur le processeur et le faire basculer en mode «Eco» pour gagner en autonomie. Ne pas hésiter à en abuser… lorsque l’on n’utilise pas le G pour jouer.

Des fonctions bien à lui...

En fait, il faut s’enfoncer dans la surcouche logicielle du constructeur pour que le G se différencie vraiment de ses rivaux. Durant nos essais, le mode QuickMemo s’est avéré pertinent pour prendre des notes directement sur l’écran du smartphone pendant une conversation : écrire à la hâte un numéro de téléphone, le nom d’un restaurant… Idem avec QSlide qui permet, entre-autres, d’appeler à l’écran son agenda lorsque l’on tape un SMS, et ce, de façon très intuitive. D’ailleurs, le multitâche est l’un des points forts de l’Optimus G que son constructeur lance à un prix très agressif : 549 euros hors abonnement. «C’est une valeur sûre, 20% moins cher que la concurrence», promet LG.