CES 2012: La technologie NFC prête à décoller

4 contributions
Publié le 13 janvier 2012.

HIGH-TECH - Terminaux, sécurisation, applications... L'heure du sans-contact a sonné...

De notre envoyé spécial à Las Vegas

Vous approchez votre téléphone du volant, votre voiture démarre aussitôt. Le siège s'ajuste automatiquement et l'autoradio s'allume sur votre station préférée. Quel film voir au cinéma? En passant à proximité d'une panneau publicitaire, une bande-annonce se lance sur votre smartphone. Un contact contre la borne de paiement accompagné du scan de votre index transfère un billet électronique immédiatement authentifié par l'androïde-ouvreuse. Ce futur tout droit sorti de Minority Report est possible dès aujourd'hui... A condition que la technologie NFC (near field communication, ou communication en champ proche, en VF) se démocratise.

Au CES de Las Vegas, tous les pions semblent en place pour sa généralisation. Plusieurs téléphones présentés intègrent une puce NFC, comme le Sony Xperia S. Pour les autres, pas de problème: la carte-SD Moneto transforme n'importe quel smartphone en terminal NFC; pour l'iPhone, c'est possible avec un étuis de protection. Du côté des PC portables, Intel intègre une puce NFC sur ses processeurs Ivy Bridge. De quoi permettre de faire du shopping en ligne en approchant son téléphone (ou sa carte bleue équipée d'une puce NFC) de l'ordinateur au lieu de devoir rentrer ses coordonnées bancaires.

Sécuriser les échanges

Mais l'inquiétude numéro 1 des consommateurs, c'est la sécurité. Plusieurs niveaux de protection existent déjà, comme le code PIN, dans le cas du système Google Wallet, ou de multiples niveaux de cryptage pour le porte-clé de Continental. Pas rassurés? Les Frenchies de TazTag, spécialistes du NFC, peuvent installer une solution incluant un scanner d'empreintes digitales. L'empreinte est stockée sur la puce: le commerçant ne garde donc pas de fichier sensible.

Le PDG du groupe, Eric Fouchard, au CES pour présenter le TazPad, une tablette Android NFC, croit au potentiel de la technologie. «On va bien au-delà du paiement», explique-t-il à 20 Minutes. Aide à la navigation en intérieur (comme un centre commercial), transfert d'informations (horaires temps réels du bus, points d'intérêts en arrivant à un aéroport), carte de fidélité, publicité personnalisée... Les applications sont multiples, et de grands acteurs s'y mettent. Opérateurs téléphoniques, banques, supermarchés, des alliances émergent et développent des programmes tests, comme à Caen ou à Nice.

Avez-vous déjà utilisé cette technologie? Lui faites-vous confiance? Racontez-nous votre expérience dans les commentaires.

Philippe Berry
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr