4G: Qu’est-ce que ça va changer?

17 contributions
Publié le 2 octobre 2013.

DECRYPTAGE - La 4G connaît un coup d’accélérateur ce mardi avec le lancement de l’offre de Bouygues Telecom, qui s'engage à desservir un peu plus de 60% de la population (contre 40% chez Orange et SFR)…

La 4G est la quatrième génération de réseau mobile. Jusqu’à présent, les opérateurs avaient déployé des antennes et des systèmes 3G (et leurs évolutions). Ce qui change en fonction de la génération, c’est le débit d’informations qui peut passer par le réseau. La 3G permet des débits allant jusqu’à 42Mbps (Mégabit par seconde). Ce débit est évidemment relatif puisqu’il est réparti entre tous les utilisateurs connectés à ce relais en particulier. C’est pour cela que vous avez du mal à lire vos e-mails sur votre mobile dans un stade plein! De plus, la dernière évolution de la 3G -la 3,75G- n’a pas été déployée à grande échelle. Donc, les utilisateurs restent, pour la plupart, connectés en 3,5G, c’est-à-dire des débits n’allant que jusqu’à 10Mbps.

Avec la 4G, le débit va donc être multiplié par 15 (jusqu’à 150 Mbps)

Pour faire simple, auparavant avec votre téléphone, pour télécharger un morceau de musique, cela prenait en théorie une dizaine de secondes ou plus. Avec la 4G, ce même téléchargement sera quasi instantané. Cela ouvre de nouvelles possibilités puisque pour télécharger un film d’environ 650Mo, il ne vous faudra plus que quelques minutes là où c’était quasi impossible auparavant. Vous allez également pouvoir faire de la visioconférence en HD entre deux terminaux mais aussi jouer en ligne en HD, comme sur une console de jeu. L’un des autres avantages de ce gain de débit, c’est que vous pourrez faire toutes ces choses en même temps. Télécharger une vidéo tout en téléphonant et en consultant un site Internet ou en regardant la télé, ce sera possible. En résumé, tout ce que vous pouvez faire chez vous avec l’ADSL, vous pourrez le faire avec la 4G sur votre mobile.

De nouveaux services

C’est d’ailleurs la raison principale du déploiement de cette norme par les opérateurs. Ils vont pouvoir commercialiser de nouveaux services comme la vidéo à la demande, la télévision HD ou le jeu en ligne. Les services de cloud (stockage de fichiers en ligne) vont pouvoir se généraliser, pour les professionnels et les particuliers, puisque vous aurez du haut débit partout, tout le temps. Les applications n’auront plus besoin d’être stockées sur votre mobile, ni la musique. Tout sera consultable en temps réel.

L’appareil adéquat

Pour bénéficier de la 4G, il faudra en revanche disposer d’un smartphone (ou d’une tablette) adéquat. Le site spécialisé 01net dénombre une trentaine de smartphones compatibles 4G sur le marché français. Toutes les grandes marques proposent au moins un modèle (Apple, Samsung, Nokia, LG, Sony, HTC, Motorola, etc.). Attention, les modèles 4G ne sont pas systématiquement disponibles chez tous les opérateurs. Du côté des tablettes tactiles, les appareils compatibles 4G sont beaucoup moins nombreux sur le marché, note 01net.Samsung, Sony et Google proposent un modèle depuis peu de temps. D’autres modèles vont très certainement être commercialisés progressivement quand le réseau sera généralisé sur le territoire français.

Un nouveau réseau au prix fort?

Les forfaits «low cost» se multiplient sur le marché depuis l’arrivée de Free Mobile. Les opérateurs télécoms, voyant leurs marges s’effriter, misent alors sur le déploiement de la 4G pour se refaire une santé. Le réseau nécessitant de lourds investissements, son coût peut être répercuté sur le prix du forfait 4G. Bouygues Telecom, SFR et Orange proposent des forfaits 4G à des tarifs promotionnels, mais qui pourraient bien augmenter l'année prochaine. Les prix pour un forfait 4G avec mobile subventionné et engagement de 24 mois varient de 34,99 euros à plus de 70 euros par mois selon la formule choisie. Attention à bien regarder le contenu des offres, qui diffèrent selon les opérateurs.

J.K. avec A.G.
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr