Quel est le meilleur jeu vidéo d’horreur à choisir en 2022 ?

Guide d'achat Le jeu vidéo permet de se divertir, de rire, d’être ému, mais il permet aussi de se faire peur. Plusieurs licences et univers s’invitent dans le jeu vidéo d’horreur, alors comment bien le choisir ?

20 Minutes Guide d'achat
Pour vous aider à choisir, voici une sélection des meilleurs jeux vidéo d’horreur
Pour vous aider à choisir, voici une sélection des meilleurs jeux vidéo d’horreur — DR

La rédaction de 20 Minutes n'a pas participé à la réalisation de cet article.

Déjà à leur époque, les premiers jeux de tir à la première personne (ou FPS) surfaient sur une ambiance angoissante. Petit à petit, le jeu d’horreur s’est installé dans la grande famille des jeux vidéo. Désormais, plusieurs nouveaux titres sortent chaque année, avec pour seul but de vous procurer des frissons et des sursauts. Voici une liste des jeux d’horreur à ne pas manquer… et probablement à ne pas jouer la lumière éteinte.

La sélection des 10 meilleurs jeux vidéo d’horreur du moment

In Nightmare : un jeu d’horreur avec pour terrain de jeu les cauchemars d’une enfant

In Nightmare
In Nightmare - DR

Ce jeu vidéo se déroule autour d’un cauchemar de petite fille. Le but est de traverser une forêt inquiétante, entre infiltration et énigmes. Le gameplay original ajoute en pression, la jeune héroïne pouvant contrôler son subconscient. Les graphismes détaillés et la bande-son typique des jeux d’horreur retranscrivent l’ambiance angoissante voulue. On regrette seulement les changements d’angle de vue parfois déroutants et une durée de vie assez courte.

Les plus :

  • Gameplay original ;
  • Représentation fidèle de cauchemar d’enfant ;
  • Graphismes détaillés d’inspiration manga.

Les moins :

  • Assez court.

Song of Horror Deluxe Edition : plusieurs personnages jouables avec chacun leur point de vue

Song of Horror Deluxe Edition
Song of Horror Deluxe Edition - DR

Chacun des 13 personnages jouables de ce jeu d’horreur possède une faculté permettant de mener à bien le combat contre une entité inquiétante. Les graphismes réalistes accentuent l’oppression ressentie, déjà importante par l’IA dynamique du jeu. Cette dernière s’adapte aux réactions et aux choix du joueur. Plus il aura peur et jouera de manière précipitée, plus l’IA de l’entité – appelée Présence dans le jeu – tentera de l’attaquer. Seul bémol : des puzzles et énigmes parfois difficiles.

Les plus :

  • IA adaptative, accentuant la tension ;
  • Graphismes détaillés et fluides ;
  • 13 points de vue différents.

Les moins :

  • Quelques énigmes complexes.

The Quarry : la traditionnelle histoire de survie autour d’un feu de camp

The Quarry
The Quarry - DR

Utilisant les mécaniques habituelles du genre, ce jeu vidéo d’horreur reprend le thème de la bande d’amis devant survivre à quelque chose. Avec des captures de mouvement très réussies, l’ambiance angoissante est au rendez-vous. La difficulté réglable permet au joueur d’avancer dans l’histoire dans un décor inspiré des années 80, pour tenter de sauver un maximum de ses amis. Attention toutefois à des scènes particulièrement violentes et quelques effets de surprise assez perturbants.

Les plus :

  • Développé par Supermassive Games (Until Dawn…) ;
  • Survival horror complexe ;
  • Graphismes immersifs.

Les moins :

  • Violent et effets de surprise.

Until Dawn : une capture motion d’acteurs célèbres pour encore plus d’angoisse

Until Dawn
Until Dawn - DR

Grâce à un procédé technologique de pointe pour l’époque, ce jeu vidéo d’horreur permet une immersion jusque là inégalée. Une bande d’amis se rejoignent dans un chalet montagnard en plein hiver, pour tenter une réconciliation après un drame survenu quelques années plus tôt. Valeur sûre du genre survival horror, ce jeu est destiné à un public averti et doit être évité au jeune public ou aux personnes sensibles.

Les plus :

  • CaptureMotion d’acteurs connus (Rami Malek, Hayden Panettiere, Jordan Fisher…) ;
  • Violence et tension extrêmes ;
  • Sons et doublage en français immersifs.

Les moins :

  • Réservé à un public averti.

Friday the 13th Ultimate Slasher Edition : une ambiance unique entre jeu d’action et survival horror

Friday the 13th Ultimate Slasher Edition
Friday the 13th Ultimate Slasher Edition - DR

Reprenant fidèlement les codes du film Vendredi 13, ce jeu d’action/horreur immerge le joueur dans le camp de Crystal Lake. Le joueur incarne soit les moniteurs d’une colonie de vacances devant échapper à Jason, soit le tueur lui-même. Même si le multijoueur en ligne a été abandonné par les développeurs depuis fin 2020, les campagnes solo restent jouables et offrent un moment d’angoisse. Seul bémol : certaines zones manquent réellement de luminosité.

Les plus :

  • Jeu tiré de la licence Vendredi 13 ;
  • 2 types de jeu possible : moniteurs ou Jason ;
  • Ambiance des films.

Les moins :

  • Luminosité vraiment trop faible par endroits.

Death Stranding Director’s Cut : une version remastérisée avec du contenu bonus

Death Stranding Director’s Cut
Death Stranding Director’s Cut - DR

Ce jeu d’horreur bénéficie d’une amélioration des graphismes et des mécaniques de combat sur sa version PS5. L’ensemble des éditions récupèrent du contenu supplémentaire (armes, zones, véhicules…) en comparaison avec le jeu d’origine. Sous réserve d’accrocher à l’histoire principale, le joueur profite d’un gameplay intuitif et d’une excellente immersion. Malheureusement, beaucoup peuvent trouver le concept et la scénarisation assez longs et peu attractifs.

Les plus :

  • Graphismes immersifs ;
  • Combats améliorés ;
  • Nouvelles cartes et nouveaux objets (armes, véhicules…).

Les moins :

  • Nécessite d’accrocher à l’histoire.

The Medium : une histoire inquiétante basée sur les dons psychiques

The Medium
The Medium - DR

Ce jeu d’horreur psychologique permet d’incarner une médium ayant la possibilité de voyager dans l’au-delà. L’héroïne doit se servir de ses capacités pour découvrir le passé de l’hôtel Niwa. Les performances des consoles next-gen se ressentent dans les graphismes et dans la fluidité de déplacement. La bande originale, créée par Akira Yamaoka et Arkadiusz Reikowski, ajoute en immersion. Seul bémol : une durée de vie un peu courte.

Les plus :

  • Jeu d’horreur psychologique ;
  • Temps de pause et de réflexion ;
  • Graphismes et bande-son immersifs.

Les moins :

  • Assez court.

Resident Evil Village : l’incontournable licence de retour pour faire trembler

Resident Evil Village
Resident Evil Village - DR

Référence dans le genre de jeu survival horror, la licence Resident Evil plonge le joueur dans la suite de l’histoire d’Ethan. Le gameplay reste le même, à savoir s’infiltrer et résister aux attaques de monstres. Les graphismes sombres, incontournables de la licence, accentuent la tension et l’immersion dans une ville ravagée par des créatures maléfiques. Cependant, cette référence conserve le défaut des jeux Resident Evil : le manque d’un minimum de luminosité dans certaines zones.

Les plus :

  • Licence incontournable du survival horror ;
  • Reprise de l’histoire de Resident Evil 7 ;
  • Graphismes fluides et détaillés.

Les moins :

  • Manque de luminosité à certains endroits.

In Sound Mind Deluxe Edition : des histoires psychologiques angoissantes

In Sound Mind Deluxe Edition
In Sound Mind Deluxe Edition - DR

Contrairement aux jeux survival horror, ce jeu d’horreur psychologique s’aventure sur le terrain spirituel. Le joueur voyage au travers de plusieurs souvenirs du personnage principal, avec chacun leur lot de boss à éliminer ou d’énigmes à résoudre. Surfant sur une réalité qui n’en est pas réellement une, le jeu intrigue dans plusieurs tableaux à la difficulté croissante. On déplore seulement le côté répétitif des combats, pouvant lasser rapidement.

Les plus :

  • Gameplay original ;
  • Chasse aux monstres et fantômes du passé ;
  • Histoire immersive.

Les moins :

  • Combats répétitifs.

Tormented Souls : un survival horror classique avec des énigmes complexes

Tormented Souls
Tormented Souls - DR

Ce jeu d’horreur et de survie permet au joueur d’incarner un personnage féminin en quête de réponses. Une quête de ressources est nécessaire pour faire évoluer son personnage et progresser. La perception de la réalité peut changer à tout moment, déroutant le joueur pendant une mission. S’inspirant des anciens Resident Evil, ce jeu à choix multiples peut se refaire plusieurs fois pour accéder à des fins différentes.

Les plus :

  • Différentes perceptions immersives ;
  • Plusieurs fins possibles ;
  • Équilibre entre réflexion et combats.

Les moins :

  • Certaines énigmes peu logiques.

Comment choisir un jeu vidéo d’horreur ?

Avant toute chose, le jeu vidéo d’horreur est uniquement destiné à un public averti. Certains développeurs rivalisent de créativité pour inspirer le dégoût, la peur, l’angoisse et bien d’autres ressentis négatifs. Si vous êtes fan du genre, les graphismes ou le sous-genre peuvent vous permettre d’affiner votre choix (survival horror, jeu psychologique…).

Quels sont les principaux styles de jeu d’un survival horror ?

Le survival horror — et plus globalement l’ensemble des jeux vidéo d’horreur — peut être réalisé dans différents genres de jeu : aventure, plateforme, FPS, action/RPG… Il convient de se renseigner sur ce sous-genre au préalable afin d’éviter les mauvaises surprises.

Tremblez de peur devant cette sélection des meilleurs jeux vidéo d’horreur. Vous pourrez toujours jouer la lumière allumée au cas où…

Contenu proposé par nos experts bons plans, partenaires de 20 Minutes. La rédaction n’a pas participé à sa réalisation. Les prix mentionnés dans cet article le sont à titre indicatif et sont susceptibles d’évoluer.
Certains liens de cet article sont des liens d'affiliation, susceptibles d'utiliser des traceurs afin de permettre à 20 Minutes de percevoir une commission en cas d'achat sur le site partenaire.