Kia: De nouveaux systèmes d’alerte afin d’améliorer la sécurité routière en Europe

Auto Selon le programme Safety Priority Services lancé par le gouvernement néerlandais, Kia étudie actuellement le développement de nouveaux systèmes d’alerte embarqués qui seront intégrés aux systèmes actuels des véhicules Kia.

Stéphane Lémeret
Kia développe des technologies de sécurité routière
Kia développe des technologies de sécurité routière — DR

En collaboration avec Hyundai, TomTom, ANWB, Inrix et Be-Mobile, Kia étudie la possibilité d’avertir les conducteurs en cas d’approche d’un véhicule d’urgence. Lorsqu’ils entendent les sirènes, les conducteurs ne savent pas toujours si le véhicule d’urgence s’approche ou s’éloigne. Le nouveau système d’alerte leur permettra de savoir de quel type de véhicule il s’agit et dans quelle direction il se dirige.

Kia développe des technologies de sécurité routière
Kia développe des technologies de sécurité routière - DR

Kia cherche également à développer des alertes concernant d’autres types de dangers, y compris pour les situations inattendues et potentiellement à risque. Par exemple, les automobilistes pourraient être avertis en cas de véhicules roulant à contresens, de bandes de circulation fermées et d’embouteillages à venir. Ces alertes viendront s’ajouter à celles déjà fournies par les systèmes d’info-divertissement sous la forme d’avertissements sonores, visuels et haptiques, et ne nécessiteront aucune intervention de la part du conducteur, ce qui lui permettra de garder les mains sur le volant.

Le projet Safety Priority Services s’étalera sur 3 ans, en préparation de l’obligation de partage des données relatives aux alertes, qui sera prévue par une nouvelle réglementation européenne dès 2025.