Moselle : La sortie du 4x4 d'Ineos produit à Hambach repoussée de six mois ?

RETARD Le groupe anglais Ineos souffrirait de problèmes d’approvisionnement de certains composants, qui touchent l’ensemble du secteur automobile

T.G. avec AFP

— 

Ineos Grenadier
Ineos Grenadier — DR

Après les Smart, l’usine d’Hambach, en Moselle, va produire les 4x4 Grenadier du groupe Ineos. Rien de nouveau, la vente du lieu au groupe anglais remonte à décembre. Ce qui l’est, c’est qu’Ineos pourrait repousser de six mois, à septembre 2022, la sortie du fameux véhicule, à en croire le quotidien anglais The Guardian.

Ineos a indiqué ne pas commenter « les spéculations ou les rumeurs ». Mais le groupe précise que « comme beaucoup de constructeurs automobiles, nous évaluons en permanence l’impact » de la pandémie.

Fabriqué en théorie à partir de début 2022

The Guardian, qui ne cite pas ses sources, affirme que le retard s’explique par les problèmes d’approvisionnement de certains composants, qui touchent l’ensemble du secteur automobile du fait des perturbations engendrées par la crise sanitaire.

Le 4x4 tout-terrain Grenadier développé par Ineos doit être fabriqué en théorie à partir de début 2022. Il sera à essence et diesel dans un premier temps mais Ineos réfléchit à une version plus « propre », possiblement à hydrogène grâce à un partenariat noué avec le sud-coréen Hyundai.