VW achète un droit de polluer à ce petit constructeur

Auto Sous pression de l’Europe, les constructeurs automobiles ont des quotas de rejets de CO2 à respecter. Pour éviter de trop lourdes amendes, VW a dû racheter une partie des quotas d’un constructeur récemment revenu sur le marché européen.

Stéphane Lémeret pour 20minutes

— 

VW Golf GTE
VW Golf GTE — DR

Ce constructeur, c’est MG qui, maintenant sous pavillon chinois (membre du groupe SAIC), vient seulement de dévoiler son second modèle pour l’Europe. Mais pour l’instant, MG ne vend que la ZS EV 100% électrique, ce qui explique que ses quotas d’émission de CO2 sont… nuls. VW, qui a notamment dû retarder le lancement de son ID.3 totalement électrique, a donc décidé de racheter un droit de polluer à MG, afin d’éviter les amendes de l’Europe.

Pour rappel, la moyenne de 2020 a été fixée à 95 g/km de CO2. Celle-ci est calculée, entre autres, sur base des véhicules vendus. La méthode est tout à fait légale étant donné que le groupe Fiat-Chrysler Automobiles avait déjà effectué pareille opération avec Tesla.