Voitures thermiques : Le Danemark propose à l’UE d’interdire leur vente dès 2030

POLLUTION A l'origine, le Danemark souhaitait mettre cette mesure en place sur son territoire mais l'Union européenne s'y était opposée

20 Minutes avec agence

— 

Le pot d'échappement d'une voiture (illustration)
Le pot d'échappement d'une voiture (illustration) — LODI FRANCK/SIPA

Le Danemark souhaite en finir rapidement avec les voitures thermiques. Le pays a déposé une proposition dans ce sens ce vendredi dans le cadre d’une réunion des ministres de l’Environnement européens à Luxembourg, rapporte Reuters. La proposition vise à faire interdire la vente de voitures thermiques au sein de l’Union européenne à partir de 2030.

Interdiction en 2040 pour la France

Le Danemark avait initialement, en 2018, tenté d’instaurer cette mesure sur son territoire. L’Islande avait fait de même. Mais la mesure avait été refusée et annulée par la commissaire européenne au Marché Intérieur et à l’Industrie, pour qui cette « interdiction complète » dans un Etat-membre n’était « pas compatible avec le droit de l’Union ».

Face à cette situation, les Danois tentent donc d’agir directement au niveau européen. Le pays espère être soutenu par d’autres Etats-membres. En France, l’interdiction de la vente de voitures thermiques a été votée pour 2040, les députés estimant qu’une interdiction dès 2030 aurait des conséquences trop néfastes sur l’industrie. De son côté, la Mairie de Paris veut interdire la circulation (et non la vente) de ces véhicules polluants dès 2030, rappelle BFMTV.