Lyon : Pour la première fois, samedi, l'hypercentre va être réservé aux piétons

EXPERIMENTATION La métropole va conduire une expérimentation rendant piétonne la presqu’île de Lyon ce 28 septembre puis les 12 et 26 octobre

Elisa Frisullo

— 

La presq'île lyonnaise sera piétonne le samedi 28 septembre. Illustration.
La presq'île lyonnaise sera piétonne le samedi 28 septembre. Illustration. — G . VARELA / 20 MINUTES
  • Ce samedi 28 septembre, la presqu’île de Lyon sera piétonne de 11 heures à 20 heures dans le cadre d’une expérimentation menée par la métropole.
  • Ce sera de nouveau le cas les 12 et 26 octobre.
  • L’objectif est de rendre l’hypercentre piéton de manière pérenne d’ici à 2021 si les tests sont concluants.

Une expérience qui devrait modifier le visage de la presqu’île et l’ambiance le temps d’une journée. Ce samedi 28 septembre, de 11 heures à 20 heures, la presqu’île de Lyon sera réservée aux piétons​ sur un large périmètre, dans le cadre d’une expérimentation conduite par la métropole.

Ce sera de nouveau le cas les 12 et 26 octobre, selon le calendrier prévu parpar les services de David Kimelfeld, puis de nouveau certains jours de novembre et décembre, lors de la seconde phase de consultation. Le périmètre de test, interdit à la circulation et au stationnement des véhicules, ira du nord de la place Bellecour à la place des Terreaux, de quai à quai, et inclura également le début des pentes de la Croix-Rousse et la place de la Comédie. Ces deux derniers secteurs ont été ajoutés à la suite de la réunion publique d’information organisée en juillet.

Des exceptions

Pour permettre aux automobilistes de traverser l’hypercentre, les rues de la Barre, Grenette et Constantine resteront ouvertes à la circulation des voitures. Les accès aux parkings seront également maintenus avec des panneaux précisant les itinéraires à suivre pour s’y rendre. Certaines exceptions seront en vigueur permettant à certains usagers de rouler, au pas.

« Les habitants de la presqu’île, les transports en commun, les services de secours et de police, les personnes à mobilité réduite, les livreurs et la Poste, les professionnels de santé ou encore les artisans en intervention sont concernés. Tout comme les clients des hôtels, les taxis et les VTC, et les services d’autopartage labellisés », selon la métropole. Certains secteurs seront aussi réservés au stationnement des riverains. Pour s’assurer du respect de la piétonnisation, un dispositif de filtrage est prévu aux entrées et aux sorties du périmètre.

Et après?

Après ces trois samedis de test, une première évaluation sera faite par le comité de suivi composé de riverains, associations, commerçants et d'élus. Les services techniques de la métropole analyseront l’impact de la piétonnisation sur la qualité de l’air, le bruit et la fréquentation de la Presqu’Ile.

Lors de l’expérimentation, des enquêtes de terrain seront notamment menées auprès d’un échantillon représentatif de 800 personnes afin de mesurer la perception des différents usagers, précise la métropole, dont l’objectif est de rendre l’hypercentre totalement piéton dès 2021 si les expériences sont concluantes.