Salon de Genève: Le petit constructeur qui ridiculise Tesla !

AUTO Tesla incarne souvent ce qui se fait de mieux en matière de voitures électriques dans l’esprit du grand public. Pourtant, à Genève, un petit constructeur du nom de Rimac présente une supercar capable de ridiculiser le constructeur américain...

20 Minutes avec agences

— 

La Rimac C-Two accélère plus vite que n’importe quelle supercar à moteur essence. Lancer le diaporama
La Rimac C-Two accélère plus vite que n’importe quelle supercar à moteur essence. — Rimac

Rimac, c’est la succes story d’un jeune créateur croate, Mate Rimac, qui commença à convertir des voitures à l’électricité dès ses 19 ans. Depuis, le jeune homme est à la tête d’une marque automobile qui porte son nom, et présente à Genève sa seconde supercar.

>> A lire aussi : Salon de Genève 2018: Une Bugatti à 2,65 millions € !

De 0 à 100 km/h en 1,85 secondes

La Rimac C-Two dispose d’une fiche technique à faire pâlir d’envie la marque californienne. Ses quatre moteurs électriques (un par roue) envoient la bagatelle de 1.914 chevaux, pour un couple de 2.300 Nm ! Alors évidemment les performances sont hallucinantes : 1,85 seconde suffit à passer de 0 à 100 km/h, et la vitesse maximale pointe à… 412 km/h !

 La Rimac C-Two accélère plus vite que n’importe quelle supercar à moteur essence.
La Rimac C-Two accélère plus vite que n’importe quelle supercar à moteur essence. - Rimac

 

>> A lire aussi : Salon de Genève: BMW M8, Concept Gran Coupé, enfin !

Les concepteurs ont particulièrement travaillé l’aérodynamisme de la C-Two : diffuseur d’air et aileron imposant pour plaquer la voiture au sol, et jantes au dessin étudié pour refroidir les freins en carbone céramique. Quant à l’autonomie, elle est annoncée à 650 kilomètres. Le prix n’a pas encore été révélé mais il dépassera certainement le million d’euros !

>> A lire aussi : Salon de Genève: Range Rover SV Coupé, il n’y en aura pas pour tout le monde

Retrouvez notre dossier spécial sur le salon de Genève 2018.