La célèbre gardienne de football de l’équipe des Etats-Unis Hope Solo accuse l’ancien président de la Fifa Sepp Blatter d’agression sexuelle. Dans une interview donnée au magazine portugais Espresso, Solo raconte que Blatter lui a « agrippé les fesses » lors de la cérémonie de remise du Ballon d'Or en janvier 2013. L’Américaine y était invitée pour remettre le prix de joueuse de l’année, aux côtés de Blatter.

>> A lire aussi : «Ecoute tu sais, ça arrive dans le milieu»... Harcèlement sexuel, la grande omerta du sport

Selon la joueuse, l’agression s’est produite à peine quelques secondes avant qu’ils arrivent tous les deux sur scène, derrière un rideau. « Le harcèlement sexuel est devenu quelque chose de courant », poursuit-elle. Interrogée par le Guardian, Solo précise qu’elle était sous le choc et qu’elle a dû se reconcentrer immédiatement pour offrir à l’une de mes coéquipières (Ammy Wambach) le plus grand trophée de sa carrière ».

Il y a quelques semaines, au coeur de l’affaire Weinstein, celle qui est considérée comme la meilleure gardienne de l’histoire avait soutenu et félicité les femmes qui osaient dénoncer leurs bourreaux.

Contacté par le Guardian, Sepp Blatter a répondu à travers son porte-parole, estimant que ces accusations étaient « ridicules ».