PSG: La lucarne au Velodrome, le Barça, Charo ... Ce qu'il va nous rester de Blaise Matuidi

FOOTBALL Le milieu de terrain parisien est arrivé à Turin pour y signer son contrat...

B.V, W.P, A.L.G

— 

Blaise Matuidi au duel avec Lionel Messi lors de PSG-Barça en 2015.

Blaise Matuidi au duel avec Lionel Messi lors de PSG-Barça en 2015. — MARTIN BUREAU / AFP

Ce n’est plus qu’une question de visite médicale. Blaise Matuidi est arrivé à Turin mercredi après-midi pour y signer son contrat en faveur de la Juventus. Première recrue de l’ère QSI, en 2011, le milieu de terrain français quitte donc le PSG après six ans de bons et très loyaux services. Et le laisser partir dans le vulgaire anonymat du mois d’août, ce serait criminel tant le mec a donné pour le PSG et le football français. Voici ce que la rédaction de 20 Minutes retiendra de son passage au PSG.

>> A lire aussi : EN DIRECT. Mercato: Quel est votre meilleur souvenir de Blaise Matuidi?... Le PSG pourrait reculer sur le dossier Mbappé... Suivez le live de la journée

La lucarne au Velodrome (avril 2015)

S’il fallait résumer Blaise Matuidi en un but ce serait celui-là. Un contrôle approximatif, un crochet pas plus juste, ce corps qui se désarticule au moment de frapper de son mauvais pied, beaucoup de cœur et ce qu’il faut de rage pour célébrer son exploit une fois la balle entrée dans la cage de Steve Mandanda. Un but en guise de « fermez-la » envers ses détracteurs, le jugeant pas assez technique. L’espace de quelques secondes, quelques minutes, le Vélodrome a troqué les sifflets pour un mutisme sourd et les moqueurs se sont éteints, comme humiliés. Faire ça, à ce moment-là, chez l’ennemi juré, c’était fort… Et ça valait bien toutes les approximations techniques du monde.

Ce but à l’arrache contre le Barça (avril 2013)

Ce n’est pas le plus beau but de Matuidi avec le PSG, loin de là même, mais c’est probablement l’un des plus forts en termes d’émotion. En ce soir d’avril 2013 au Parc des Princes, Matuidi est devenu Blaisou, le jeune joueur un peu gauche devenu légende. Ou presque. On joue les derniers instants du quart de finale aller de Ligue des champions contre le Barça et le PSG ne se remet toujours pas du pion que Xavi vient de lui glisser sur péno quelques minutes avant. L’arbitre a déjà le sifflet à la bouche et les footix du Parc ont déjà déserté les lieux. Dommage pour eux.

Dans un dernier coup de botte, celui du désespoir, Jallet trouve Ibra dans la surface catalane. Le Suédois dévie de la tête en retrait pour Matuidi qui décoche alors une frappe du gauche et trompe Victor Valdes. Aujourd’hui encore, on se demande comment cette frappe, toute pourrie, toute molle et avec un paquet de rebonds, a pu franchir la ligne. Mais ce soir-là le Parc s’en tape. Il célèbre son chouchou et l’entrée de son équipe dans la cour des grands.

Le Charo (août 2015)

Quand vous devenez une chanson de rap virale, c’est que vous avez atteint un certain point de hype. En août 2015, Blaise Matuidi marque contre Ajaccio et nous offre pour la première fois sa célébration « Charo ». L’explication ? Une chanson de Niska en hommage au joueur. « C’est une mentalité qu’on avait avec mes potes quand on est arrivés dans le rap, nous expliquait alors le chanteur. Il y a ce côté hargneux que l’on veut transmettre dans nos musiques, un côté "on part de rien pour aller jusqu’à l’infini". Matuidi représente bien ça, car il ne lâche jamais sur le terrain et il est parti de pas grand-chose. Il est passé de Saint-Etienne pour ensuite jouer titulaire dans ce PSG, c’est respectable. »

Pour les paroles, c'est ça:

«Attaquant, défense, Matuidi Charo / Milieu de terrain, Matuidi Charo / Même les diagonales, Matuidi Charo / Même contre le Barça, Matuidi Charo»

Pour la choré, c’est ça :

Le but contre Metz (avril 2017)

Cette tête contre Metz, c’est un peu tout Blaise Matuidi. Nous sommes à la fin d’un match un peu pourri que le PSG s’apprête à ne pas gagner sur la pelouse de Metz. Il reste dix secondes quand Blaisou, sans le moindre style (mon dieu cette détente toute raide), place cette tête immonde et offre la victoire au PSG, qui leur permet de rêver encore au titre. Le type ne lâchait rien, jamais et ce but en est la preuve. Et que ce soit beau ou pas, on s’en carre l’oignon, ça compte.

Cette tronche contre Barcelone (avril 2017)

Blaise Matuidi est un homme à meme. Capable de tirer des gueules pas possibles, il avait déjà été la star du web lors d’un match de l’équipe de France pendant l’Euro.

Six mois plus tard, c’est cette photo prise pendant le PSG-Barça du 4-0 qui fera sourire.

Blaise Matuidi face à B arcelone
Blaise Matuidi face à B arcelone - SIPA

Matuidi femme

Bon sang qu’on a rigolé là-dessus. Le pire, c’est que ce n’est sans doute pas sa faute mais celle d’un community manager qui avait probablement démarré l’apéro un peu trop tôt. Mais peu importe, l’image est sublime : Blaise Matuidi obligé de googler « Matuidi femme » pour souhaiter à bon anniversaire à son épouse, tout en laissant la recherche visible, c’est grandiose. Et nous, ça nous restera.

Et vous, quel souvenir gardez-vous de Blaise Matuidi?

 

Mots-clés :