Nooooooon. On adore Fernando Torres, mais là, il n’avait pas le droit. Pas le droit de gâcher ce mouvement relance en première intention de Godin - déviation en aile de pigeon de Griezmann - centre parfait devant le but de Carrasco, comme il l’a fait mardi soir lors du match entre l’Atletico Madrid et la Real Sociedad. Surtout quand il est à trois mètres du but grand ouvert, sans gardien, comme ça…

Alors oui, l’attaquant espagnol croit que le défenseur va intervenir et semble surpris, mais on a le droit de considérer que ce n’est pas une excuse. Bon au final ce n’est pas trop grave, les Madrilènes l’ont tout de même emporté, 1-0, grâce à Felipe Luis.

L’Atletico consolide ainsi sa 3e place. Avec 61 points au compteur, l’équipe de Diego Simeone relègue provisoirement à trois longueurs le FC Séville, en déplacement difficile ce mercredi soir à Barcelone.