Amiens-OL : « Des ressources mentales », « une victoire extraordinaire »… Comment Lyon embellit son improbable succès

FOOTBALL Les Lyonnais ont souffert comme rarement ce dimanche en Picardie avant de l’emporter (1-2) grâce à un doublé d’Houssem Aouar dans le dernier quart d’heure…

Jérémy Laugier

— 

Félicité par Nabil Fekir, Houssem Aouar (à droite, aux côtés de Mariano Diaz et Kenny Tete) a sauvé le décevant match lyonnais ce dimanche avec son doublé.

Félicité par Nabil Fekir, Houssem Aouar (à droite, aux côtés de Mariano Diaz et Kenny Tete) a sauvé le décevant match lyonnais ce dimanche avec son doublé. — FRANCOIS LO PRESTI / AFP

  • L’OL n’avait vraiment rien d’un dauphin du PSG ce dimanche à Amiens.
  • Ballottés et longtemps menés au score, les Lyonnais ont arraché la victoire après un penalty manqué de Gaël Kakuta et un contre assassin conclu par Houssem Aouar (1-2).
  • Les joueurs ont cherché à mettre en avant « des ressources mentales » qui ne peuvent masquer une prestation très insuffisante.

Difficile d’imaginer un succès plus paradoxal que celui arraché par l’OL ce dimanche à Amiens (1-2). Face à un promu vraiment sans complexe, le deuxième de Ligue 1 a très longtemps été indigent. « On s’est créé très peu de situations, reconnaît Bruno Genesio. C’était une entame assez catastrophique. Nous étions dominés dans les duels, dans l’intensité mais aussi dans la qualité de jeu. » Même en deuxième mi-temps, l’interminable séquence durant laquelle Gaël Kakuta et Thomas Monconduit ont mystifié d’apathiques Lyonnais (62e) a été symbolique d’une équipe souvent hors sujet.

L’OL a aussi été plombé par l’extrême fébrilité de Marcelo et de Lucas Tousart, censés être ses deux tauliers dans le domaine défensif. Le Brésilien s’est notamment déchiré d’emblée sur un centre de Danilo Avelar, permettant à Serge Gakpé d’ouvrir le score (1-0, 9e), tandis que l’international Espoirs a concédé un penalty assez grossier… mais frappé sur le poteau par Gaël Kakuta (1-1, 89e).

>> A lire aussi : Ligue 1: Aouar claque son doublé et offre une victoire inespérée à l’OL... Revivez Amiens-Lyon en live

La rentrée déterminante de Tanguy Ndombele

« Ce ne sont pas forcément les matchs que l’on préfère et ce n’est pas toujours facile de se mettre dedans, a confié la sentinelle lyonnaise sur OLTV. On a tous élevé notre degré de motivation en deuxième période. Des fois, il faut mettre le bleu de chauffe. » Plus qu’une combativité en partie retrouvée en fin de partie, c’est le talent de Tanguy Ndombele (entré en jeu à la 66e minute) et d’Houssem Aouar qui a permis aux Lyonnais de sauver l’essentiel.

Ce dernier a en effet été le héros d’un finish assez dingue avec un doublé sur des caviars de Tanguy Ndombele (1-1, 79e) et de Mariano Diaz (1-2, 90e+4). En Picardie, l’Happy Aouar commençait donc avant 17 heures ce dimanche. « C’était un match très compliqué sur un terrain exécrable, glissait l’intéressé après ce succès inespéré. Nos ressources mentales ont fait la différence. »

>> A lire aussi : OL: Comment Houssem Aouar est devenu un Espoir après une traversée du désert dans les sélections de jeunes

Encore et toujours l'art du contre

Mais celles-ci ne peuvent pas éclipser les difficultés de plus en plus criantes à faire le jeu de cet OL, qui a obtenu sa victoire grâce à un ultime contre assassin. De même, voir Memphis Depay filer directement aux vestiaires après son remplacement (66e) est un autre dossier majeur à gérer pour Bruno Genesio.

« On n’a pas été très beaux, mais on n’a pas lâché », résume l’entraîneur lyonnais, très remonté contre l’arbitrage d’Olivier Thual et même expulsé dans les arrêts de jeu. « C’était un joli scénario et une belle communion, préfère s’emballer Anthony Lopes concernant le buzzer beater d’Houssem Aouar. Cette victoire est extraordinaire. » Une question de point de vue.