Ligue 1, 13e journée

Amiens - Monaco: 1-1 (terminé) 

But: Gakpé (30e) pour Amiens, Jovetic (68e) pour Monaco

22h43: Merci d'avoir été avec nous en ce début de week-end, passez une bonne fin de soirée. Faites pas les fous, mais un peu quand même en fait. Allez, des bises les zinzins !!!

90': Les Monégasques n'ont pas réussi à faire mieux qu'un match nul sur la pelouse du SC Amiens. A l'arrivée, vu la physionomie du match, on peut même dire qu'ils s'en sortent bien tant les hommes de Pélissier ont montré un visage conquérent ce soir. Les Amiénois auraient carrément mérité mieux mais ils devraient s'en contenter. C'est bon pour le moral avant d'entamer cette fin d'année 2017. 

90': C'EST TER-MI-NE !!!!!

89': C'est beau ce que sont en train de réaliser les hommes de Christophe Pélissier ! Ils mettent tellement de coeur et de tripes ce soir qu'on a un peu envie de les voir réussir à tenir le nul, voire mieux, face au champion de France. 

87': Et allez, Kakuta continue d'allumer les bois de Subasic mais ça ne passe toujours pas ! Et quel contrôle orienté de la part du Français encore, maginfique. 

LIBERTATEM

Les commentaires des footeux de canapé demanderaient à être traduits en bon français pour les non initiés aux "subtilités" de ce "sport".

>> Ca fait beaucoup de guillemets et de dédain pas masqué du tout en une seule phrase. Je vous conseille de vous hydrater la nuque et de prendre un bon bouquin. Laissez le foot aux gens qui le méritent. Nous, les beaufs :)

81': Ahhh la frappe de Konaté qui s'envole ! Le pauvre est cramé et il était en bout de course... Moi je vous l'dis, ça pue le but de Monaco. 

78': Bouyaaaa les Amiénois mettent tout ce qu'il leur reste dans les godasses pour essayer de reprendre l'avantage et Kakuta n'était pas loin de faire mouche ! Manque de bol, la défense monégasque est solide et repousse le danger. 

74': Bon, vous la sentez comment cette fin de match ? A priori, le plus évident, c'est de se dire que les Monégasques vont finir par planter un deuxième et rentrer dans le Sud avec trois points dans la sacoche. Mais bon, comme le disait Thuram, "tout est possible dans le fooball, tout est possible". 

69': Bon, on ne peut pas dire que c'est une surprise hein, ça faisait dix grosses minutes que l'ASM s'était métamorphosée. A l'arrivée, cette égalisation est donc assez méritée.