Naples-Nice (2-0): Deux buts, deux expulsions, soirée cauchemar pour le Gym… Exploit nécessaire au retour… Revivez ce match avec nous

FOOTBALL Au pied du Vésuve, les Aiglons vont devoir réaliser un exploit dans le volcanique San Paolo en barrage de Ligue des champions…

Antoine Huot

— 

Dante et la défense niçoise ont été en grande difficulté.

Dante et la défense niçoise ont été en grande difficulté. — CIAMBELLI/SIPA

Naples-Nice (2-0)

But de Mertens et Jorginho

Bon allez les enfants, on va se quitter sur ces belles paroles (si, si, elles sont belles). Merci de nous avoir suivis pour cette rencontre à sens unique. Mais l'espoir est encore là. En espérant que l'Allianz Riviera fasse tomber des montagnes. Bonne nuit.

Pour appuyer la théorie selon laquelle ça aurait pu être pire: Naples a fait 21 tirs mais marqué que deux buts… Il est là le motif d'espoir pour les Niçois. Bon, d'accord, il faudra faire sans attaquant au retour, sauf si le miracle Balotelli fait son apparition.

95': Fin du match au San Paolo. Bon, c'est mal engagé pour la qualification mais ça aurait pu être encore pire pour les Niçois qui n'ont perdu que 2-0. Naples a gâché une multitude d'occasions alors que le Gym a fini à 9. Rendez-vous mardi prochain pour le retour.

93': Sortie de Jallet et entrée de Burner pour Nice. 

91': Les Niçois sont totalement acculés sur leur but. Jallet dégage en catastrophe alors qu'il était seul. C'est la pagaille chez les Nissarts.

88': Le plan du Gym est clair: 4 défenseurs, 4 milieux et on ferme tout.

86': Et encore une occasion croquée par Milik qui loupe le ballon après le centre de Callejon. Bon, ça aurait pu faire 5 ou 6 à zéro ce match tellement les Italiens ont croqué.

82': Bon, maintenant, le but est de tenir et de pas prendre un troisième but. Parce que là ça sentirait très mauvais.

79': Bon il y a du rouge de sortie. Vincent Koziello est expulsé pour un mauvais geste et Alassane Plea également pour avoir poussé l'arbitre... Bon, ça sent très très mauvais là.

76': Rolalalalala le centre en retrait parfait pour Insigne qui ne parvient pas à tromper Cardinale alors qu'il était seul au monde (coucou Tom Hanks) dans la surface.

74': Oh la reprise de Plea, qui se rate un peu, qui passe juste au-dessus du but de Reina. Allez, un petit but de Gym, un tout petit, por favor.

72': On se permet quand même de vous diriger un peu plus bas dans ce live pour vous signaler ce qu'on disait sur Jallet... On connaît quand même un peu le foot, même si on dit souvent des conneries.

71': BUUUUUUUUUT DU NAPOLI !!!!! Jorginho prend à contre-pied Cardinale sur penalty. Clair, net et sans bavure.

69': Penalty pour Naples… Quelle action encore des Napolitains avec Mertens à l'ouvrage. Jallet commet la faute grossière

66': Et encore une occasion pour Insigne qui envoie un missile, bien repoussé par Cardinale. Les Niçois se remettent à souffrir.

65': WOOOOOOOW Arnaud Souquet envoie le ballon sur la transversale… de son propre gardien. On a failli assister à un superbe CSC. La chatte à Rivère est là, les Niçois ne peuvent plus rien craindre.

63': carton jaune pour Insigne qui met à terre Saint-Maximin. Hormis ses cheveux le Niçois a quand même beaucoup de classe ballon au pied.

61': Olalalalala le centre de Callejon en retrait pour Mertens. le ballon passe à 18 millimètres du poteau de Cardinale. Source OptaAntoine.

59': Deux changements. Au Napoli, sortie d'Hamsik, remplacé par Zielinski. Et a Nice, sortie de Malang Sarr, remplacé par Boscagli.

58': Bon le Gym va mieux. Il faut aussi noter que le Napoli joue son premier match officiel donc la fatigue peut se faire sentir.

56': Belle percée de Koziello qui dribble deux joueurs, trouve Plea, qui tire mais à côté. le ballon est contré et va en corner. PREMIER CORNER POUR NICE

54': Jallet doit être le joueur le plus expérimenté côté niçois (avec Dante), mais on a l'impression qu'il a la trouille. Après des saisons passées avec Genesio, vous restez marqués à vie.

53': Encore une longue balle d'Hamsik pour Insigne. Le tir du napolitain est bien capté par Cardinale, cette fois.

50': Oooooooooh le miracle. Encore une magnifique action construite par le Napoli. le tir de Mertens dévié à peine par Cardinale. Insigne est à la retombée mais propulse le ballon juste à côté des buts niçois. Ouuuuuuf. Le portier niçois a eu un peu de chance parce que son arrêt était moyennasse.

48': Grosse percée d'Insigne qui se débarrasse de plusieurs Niçois. Le tir de l'Italien est contré et file en corner

Ring

La boulette je l'aurais plus mise sur la défense que sur Cardinal, un bel alignement bien statique, qui prend 3m quand l'attaquant démarre... après le goal fait ce qu'il peut pour sauver les meubles, et l'attaquant joue super bien son petit avantage.

 

Clairement, Mertens joue très bien le coup, mais oui la défense a aussi été prise au piège. mais si Cardinale évoluait un poil plus haut, il aurait pu intervenir. Contre Troyes, vendredi, les Niçois ont pris un but un peu similaire.

46': Allez, on est reparti pour cette seconde période. En espérant que les Niçois aillent mieux.

foreverMuse

Il est bon sur sa ligne Cardinal, mais qu'est-ce qu'il fait comme erreur à côté de ça... Il coûte bcp de buts à son équipe depuis le début de la saison.

 

Ouais, ça reste un peu problématique. C'est bizarre que Nice se soit pas penché sur un gardien plus expérimenté pendant ce mercato. Après, sur la saison dernière, il a quand même sorti de gros gros arrêts.

Bon, allez, on compte sur vous. A la place de Lucien Favre, vous faites quoi ?

TZX269

Nice va prendre une valise...

 

Oui, on s'est dit la même chose. Mais ça va quand même mieux depuis quinze minutes. Mais il va falloir faire quelque chose pour éviter les mauvaises relances et surtout que Malang Sarr retrouve un peu confiance en lui car le petit a l'air totalement perdu sur son côté.

45': Mi-temps au San Paolo. Bon, Nice a souffert comme jamais pendant 30 minutes, notamment Malang Sarr sur son côté. Mais Nice a tenu pour ne pas prendre un deuxième but avant le repos. Surtout, le Gym a eu deux bonnes occasions pour revenir à égalité. Allez, c'est pas trop mal quand même.

42': Encore une mauvaise relance de Nice. Insigne récupère et envoie un amour de balle enroulée et Cardinale la repousse magnifiquement en corner.

40': Encooooooooore une occasion pour Nice. Bonne passe de Le Marchand dans l'axe pour Saint-Maximin qui perce et tire mais juste à côté des buts de Reina. Allez, ça va mieux.

38': Pendant ce temps, Le Marchand, qui s'est fait boxer par Cardinale est KO et soigné par les médicos de Nice.

37': Pour ceux qui n'ont pas vu le but de Mertens, on vous le met là: Cadeau, bonheur et boulette de Cardinale.

 

35': Quelle occasion pour Nice. Koziello a repris une passe d'un coéquipier dans la surface mais a trop croisé son tir. Que c'est dommage. La première opportunité d'inquiéter Reina.

33': Enorme tacle de Dante sur une contre-attaque de Naples. Plea en bonne position est tombé seul, Insigne est parti en contre et heureusement Dante a sorti un tacle de l'espace pour mettre en corner. Les contres de Naples vont aussi vite que Bolt (quand il se claque pas)

29': Bon, en même temps Lees-Melou jouait sur le Bassin d'Arcachon il y a encore quelques années... Passer du bassin au San Paolo, ça a de quoi fragiliser un homme.

27': Nice ne voit pas la balle. On allait faire une blague sur Amadou et Maryam et on s'est désisté. On est comme les Niçois, on est sur la défensive.

23': Pendant que Nice n'arrive pas à aligner trois passes de suite, le Napoli se fait une petite balade de passe. Il y avait la passe à dix, il y a la passe à 60 pour Naples

21': Encore une erreur de relance de Sarr. le Napoli aime les cadeaux et en profite. Mertens fait un petit festival et oblige Cardinale à la parade. Reveille-toi Nice, réveille toi !

17': Bon, à Naples ça joue au ballon à merveille. Des passes dans les petits espaces, des combinaisons. Sarri, dis moi oui.

15': Bon, les vagues s'enchaînent sur le but de Cardinale. Encore une occasion pour Mertens qui ne trouve pas le cadre sur sa reprise de volée. Il va falloir se réveiller chez les Azuréens.

13': Lancé en profondeur, le Belge devance la sortie de Cardinale et envoie le ballon dans le but des Niçois. Les Rouge et Noir se sont fait piéger dans leur dos.

12': BUUUUUUUUUUUT DU NAPOLI, BUT DE MERTENS

10': Allez, c'est cadeau. Pour que vous ayez un aperçu de l'ambiance à Naples

 

8': Quelle occasion pour le Napoli. Centre d'Hamsik pour Callejon. L'Espagnol n'est pas hors-jeu mais rate sa tête qui file à côté. C'était chaud !

6': Bon les Napolitains sont en feu, ça enchaîne les offensives et les tirs. callejon tire mais envoit son ballon direct dans le Vésuve.

4': Pression des Napolitains qui enchaînent les offensives côté droit. Le pauvre Malang Sarr et ses grands compas ne sont pas au mieux.

2': Réponse napolitaine avec une reprise de volée d'Hamsik qui file au-dessus des buts de Cardinale

1': Ooooooh la première tentative de Nice. Accélération de Saint-Maximin qui trouve Lees-melou. mais l'ex-Dijonnais est contré par la défense du Napoli.

0': C'est parti à Naples pour ce match aller du barrage de Ligue des champions. Les Niçois donnent le coup d'envoi avec Plea.

20h42: THE CHAMPIOOOOOOOOOOOOONS, le public de San Paolo crie à gorge déployée, c'est la folie, on est excité comme des petites puces.

20h35: Pour vous dire que le stade est bouillant, 3h avant le coup d'envoi les supporters napolitains étaient déjà devant le stade. Le foot et l'Italie, ce n'est que de l'amour. 

 

20h32: Du côté du Napoli, c'est du grand classique. Aucun changement, rien nada par rapport à la saison dernière. C'est tous les même et ça fait assez flipper. On serait la défense niçoise, on aurait un peu peur.

 

20h30: On va commencer par la compo des équipes, avec celle des Nissarts. Favre nous a réservé une petite surprise avec un 3-52 ou 5-3-2 des familles. On rappelle que Balotelli et Sneijder sont forfait.

 

20h25: Vous la sentez cette bonne odeur ? Dites moi oui !!! On est là, de retour, pour la Ligue des champions mesdames et messieurs. La C1 c'est cool, mais la C1 au San Paolo, c'est encore plus cool. Et la C1 au San Paolo avec nous, c'est de la bombe bébé. L'affiche est alléchante et on croise les doigts pour Nice ce soir. On est un peu tous Rouge et Noir.

Pour une mise en bouche, on vous a préparé un petit sondage pour avoir votre avis sur le match de ce soir.

Après les Pays-Bas, l’Italie. L’OGC Nice s’offre un petit road trip européen assez sympathique cet été. Ce qui l’est moins, c’est l’accueil que les Aiglons vont recevoir de la part du San Paolo ce mercredi soir. En barrage de Ligue des champions, les Nissarts viennent défier le Napoli de Marek Hamsik et Daniele Bellini (oui, le speaker complètement malade). Surtout, le duel entre Sarri et Favre promet d’envoyer du jeu. Et, promis, on va voir des buts.

>> Le retour des soirées bière-pizza-foot ensemble, c’est ça que le peuple demandait depuis des mois. Posez-vous tranquillement, on s’occupe du reste.