Equateur: «C'est un singe, un gorille»... Felipe Caicedo victime d'une attaque raciste d'un journaliste

FOOTBALL Le journaliste Philipp Butters a eu des propos odieux envers l'international équatorien...

W.P.

— 

Felipe Caicedo

Felipe Caicedo — Bagu Blanco/BPI/Shutter/SIPA

Philipp Butters est un journaliste péruvien. Jusqu’ici, rien d’anormal. Il n’y avait pour ainsi dire aucune raison qu’il sorte de l’anonymat en dehors de son pays, sinon les propos abjects qu’il a tenus envers le footballeur international équatorien Felipe Caicedo, lors de l’émission Willax.

Les Equatoriens ne sont pas noirs, ce sont des grands crocodiles […]. S’ils font passer un test ADN à Caicedo, ils verront qu’il n’est pas humain… c’est un singe, un gorille

Le journaliste est connu pour être également homophobe

Les propos ont à juste titre provoqué l’ire du peuple équatorien qui a également apporté tout son soutien au joueur. Ce dernier répondu sur Twitter.

« Merci à tous ceux qui se sont prononcés contre le racisme. Il est clair pour moi que cet homme ne représente pas le Pérou », a notamment réagi Caicedo. Le gouvernement équatorien lui a emboîté le pas : « Ces interventions sont un dénigrement de la condition humaine, à l’identité ethnique et à la culture du peuple afro-équatorien. »

Le journaliste à l’origine de ces propos est connu au Pérou pour être également homophobe et réactionnaire.