Jean-Michel Aulas à Monaco le 1er février 2015.
Jean-Michel Aulas à Monaco le 1er février 2015. - BEBERT BRUNO/SIPA

On a rien contre l’Olympique Lyonnais mais on adore le voir perdre. Parce qu’à chaque fois, la réaction de son président Jean-Michel Aulas est une sucrerie qu’on croque avec gourmandise. Et que plus tard, quand on sera grand, on pourra fièrement raconter à nos petits-enfants qu’on a connu un homme, un jour, dont la mauvaise foi coulait dans les veines. Après la nouvelle défaite de son équipe à Paris, dominée de fond en comble par le PSG, le président n’en a pourtant pas perdu la face et a rendu sur Twitter une copie exemplaire, de loin la meilleure des lyonnais mercredi soir.

 

Un assassinat en règle de l’arbitre Clément Turpin. Il enchaîne en « retweetant » un supporter Lyonnais qui pense « que Paris a largement les moyens de gagner tous les trophées sans vous, messieurs Turpin et Bastien », les arbitres de ce soir et du précédant affrontement entre les deux clubs.

>> A lire aussi: Paris détruit Lyon (3-0) et prouve qu'il est prêt pour Chelsea

Bien évidemment, les « twittos » (autant Lyonnais que Parisiens, d’ailleurs) n’ont pas manqué de remarquer qu’il n’y avait pas eu tant d’erreurs d’arbitrage que ça ou alors quand le match était déjà plié, que Paris aurait pu marquer une demi-huitaine d’autres buts et que Lyon n’a quasiment rien produit. Alors ils lui ont répondu.

 

 

Ce supporter marseillais rappelle à Jean-Michel Aulas que  l’OM aussi a tendance à « manquer de chance » contre Lyon.

 

Bref, Lyon a perdu mais tout le monde s’est bien marré. Et c’est l’essentiel.

 

Mots-clés :