Christophe Dugarry a possédé un compte en Suisse, nanti de deux millions d'euros.
Christophe Dugarry a possédé un compte en Suisse, nanti de deux millions d'euros. - STEVENS FREDERIC/SIPA

C'est une énorme affaire qui frappe tous les secteurs de la société. Naturellement, le monde sportif n'y échappe pas. Rendue publique dimanche soir par Le Monde et une soixantaine de médias internationaux, une liste de personnalités impliquées dans un système d'évasion fiscale en Suisse entre 2005 et 2007 contient plusieurs grands noms du sport international. Au total, plus de 180 milliards d'euros auraiernt transité par les comptes de la banque HSBC de plus de 100.000 clients.

Parmi les personnes éclaboussées par l'affaire SwissLeaks, l'ancien footballeur Christophe Dugarry, champion du monde en 1998. L'actuel consultant de Canal +, qui n'a pas souhaité répondre aux questions du quotidien sur le sujet, a ,selon les données de la banque, ouvert un compte en 2005 et y a versé la somme de deux millions d'euros. A l'époque, Dugarry finissait sa carrière au Qatar. Ce n'est pas franchement une surprise. Il y a un an, le nom de l'ancien joueur de l'OM avait été évoqué par Mediapart. A l'instar de son ancien partenaire Christian Karembeu, Dugarry faisait partie des personnalités déjà citées apparaissant sur la liste de HSBC. A l'époque, il avait pu compter sur le soutien de son collègue du Canal Football Club Pierre Ménès. Le journalise l'avait défendu sur Twitter.

Marat Safin, député éclaboussé

Le Français apparaît pourtant comme un petit joueur au regard des sommes citées pour des personnalités comme Flavio Briatore. L'homme d'affaires italien, ancien manager des écuries de Formule 1 Benneton et Renault, était lié à neuf comptes clients, eux-mêmes connectés à 38 comptes en banque qui ont vu défiler 73 millions de dollars entre 2006 et 2007. Toujours dans le monde de la F1, l'Espagnol Fernando Alonso a envoyé plus de 37 millions d'euros sur ses comptes en Suisse. Le Finlandais Heikki Kovalainen, passé par Renault et McLaren, a lui été le titulaire d'un compte clients, liés à trois comptes abritant un peu plus de 100.000 euros.

La liste dévoile également le nom de Valentino Rossi, légende du Moto GP. Sept fois champion du monde de la discipline, l'Italien a placé plus de 21 millions d'euros en Suisse. Selon son avocat, sa situation aurait été régularisée auprès du fisc italien. Enfin, le footballeur uruguayen Diego Forlan (1,2 millions d'euros), l'ex-tennisman vainqueur de deux tournois du Grand Chelem et député russe Marat Safin (4,28 millions) et le Thaïlandais Paradorn Srichaphan (1,3), neuvième meilleur joueur mondial au classement ATP en 2003, font également partie de cette liste.

Mots-clés :